Allez au contenu, Allez à la navigation

BARET Adrien

Ancien sénateur de La Réunion

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 15 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BARET (Adrien)

Né le 19 janvier 1906 à Saint-Denis-de-la-Réunion

Conseiller de la République de La Réunion de 1946 à 1948

Docteur en médecine, exerçant à Saint-Denis-de-la-Réunion, Adrien Baret n'a assumé antérieurement aucune fonction élective lorsqu'il est élu le 15 décembre 1946 au Conseil de la République, deuxième sur la liste d'Union républicaine et résistante avec 23 voix sur 26 suffrages exprimés.

Il s'inscrit au groupe communiste et est nommé membre de deux commissions auxquelles son expérience professionnelle le destine plus particulièrement : celle de la famille, de la population et de la santé publique, et celle du travail et de la sécurité sociale ; il participe également aux travaux de la Commission supérieure de la caisse nationale des retraites pour la vieillesse.

Ses principales interventions publiques portent d'ailleurs sur les problèmes sociaux ; ainsi, en 1947, intervient il sur l'élection des membres des conseils d'administration des organismes de sécurité sociale, l'attribution aux bénéficiaires d'une législation sociale des médicaments adaptés à leur état, le budget de la santé publique et de la population, la réglementation des loyers, la création d'une allocation de vieillesse pour les personnes non salariées, la reconduction de l'allocation temporaire aux vieux.

Il dépose également, en mai 1947, une motion invitant le Conseil de la République « à ne pas se prononcer sur la levée d'immunité parlementaire des élus malgaches avant d'avoir entendu les intéressés. »

En 1948 sa proposition de résolution relative à l'aide aux sinistrés de la Réunion - cyclone de janvier 1948 - est discutée en séance publique en février, et conduit au dépôt d'un projet de loi examiné en mars. Il prend également part aux discussions sur les congés des mères de famille, l'assurance vieillesse, et l'extension de la législation métropolitaine aux DOM.

Les sénatoriales de novembre 1948 donnent la victoire aux deux membres de la liste d'union anticommuniste présentée par le RPF. Adrien Baret abandonne donc son mandat et se retire à La Réunion.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Adrien BARET,
Appartenance politique
Groupe Communiste
Etat-civil
Né le 19 janvier 1906
Décédé le 10 janvier 1952
Profession
Médecin
Département
La Réunion