Allez au contenu, Allez à la navigation

BERTAUX Pierre

Ancien sénateur du Soudan

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 1er novembre 1953
  • Fin de mandat le 19 juin 1955 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BERTAUX (Pierre)

Né le 8 octobre 1907 à Lyon (Rhône)

Décédé le 14 août 1986 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)

Sénateur du Soudan de 1953 à 1955

Son mandat parlementaire n'a occupé qu'une faible place dans la vie très active de Pierre Bertaux.

Fils de professeur, c'est tout naturellement qu'il se tourne vers la carrière universitaire, après de brillantes études aux lycées de Rouen, de Mayence, puis à Paris à Janson-de-Sailly et Louis-le-Grand.

Diplômé de l'Ecole Normale Supérieure, il est agrégé d'allemand et docteur ès lettres.

Tenté un moment par le journalisme - il est chef des émissions parlées à la Radiodiffusion en 1934-1935 -, il devient dans le premier cabinet Blum chef de cabinet de Pierre Viénot, sous-secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, puis regagne l'université en enseignant aux facultés des lettres de Rennes, puis de Toulouse.

Durant la guerre, il prend une part active à la Résistance, qui lui vaut d'être officier de la Légion d'honneur et compagnon de la Libération.

Nommé en 1944 Commissaire de la République à Toulouse, il dirige en 1946 et 1947 le cabinet de Jules Moch, alors ministre des transports, et devient préfet du Rhône (1947-1948), puis directeur de la Sûreté nationale de 1949 à 1951.

Elu, par 13 voix sur 23 suffrages exprimés, sénateur du Soudan (1re section) le 1er novembre 1953 en remplacement de Félicien Cozzano, décédé, il ne s'inscrit à aucun groupe politique, et siège à la commission de la France d'outre-mer.

Il prend part, en 1955, aux discussions sur la réorganisation municipale dans les territoires d'outre-mer, et sur les accords de Paris.

Candidat aux sénatoriales de juin 1955, il n'obtient que 5 voix sur 22 suffrages exprimés, et n'est pas reconduit dans son mandat.

Auteur de plusieurs dictionnaires d'allemand, il reprend alors sa carrière universitaire dans les facultés des lettres de Lille (1958), puis de Paris (1965). Il fait également paraître en 1974 une Histoire de l'Afrique, de la préhistoire à l'époque contemporaine.

Il meurt le 14 août 1986.

...............................................................................................................

Ve République

BERTAUX (Pierre)

Né le 8 octobre 1907 à Lyon (Rhône)

Décédé le 14 août 1986 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)

Sénateur du Soudan de 1953 à 1955

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1940-1958, tome 2, p. 345)

Après son échec aux élections au Conseil de la République de juin 1955, Pierre Bertaux renonce à la vie politique. Il. À compter de 1958, cet agrégé d'allemand, ancien élève de l'École normale supérieure, reprend la carrière d'universitaire qu'il avait interrompue au début de la Seconde Guerre mondiale : il enseigne comme professeur de littérature et de civilisation allemandes à la faculté des lettres de Lille (1958-1965), puis à celle de Paris à partir de 1965. En outre, en 1968, il fonde l'Institut d'allemand d'Asnières-sur-Seine, rattaché à l'université de Paris III-Sorbonne Nouvelle et en prend la direction jusqu'à sa retraite. Il est également membre de l'Akademie der Künste de Berlin et membre correspondant de l'Akademie der Künste de la République démocratique d'Allemagne.

En 1981, à la demande de Christian Beullac, ministre de l'Éducation du gouvernement de Raymond Barre, il rédige un rapport sur l'enseignement des langues vivantes en France.

P. Bertaux écrit aussi de nombreux ouvrages en français et en allemand consacrés à la littérature et à l'histoire allemande. Auteur de deux dictionnaires, français-allemand (1966) et allemand-français (1968), il publie ainsi La Vie quotidienne au temps de Guillaume II (1962) et La Civilisation urbaine en Allemagne (1971). Ce grand spécialiste de Friedrich Hölderlin, auquel il avait consacré sa thèse de doctorat en 1936, fait également paraître en 1983 un ouvrage consacré au poète romantique, Hölderlin ou le Temps d'un poète. Son oeuvre d'éminent germaniste est couronnée en 1975 par l'attribution du prix Heinrich-Heine décerné par la ville de Düsseldorf.

L'ancien sénateur du Soudan est également l'auteur d'un ouvrage consacré à l'histoire de l'Afrique en 1973, ainsi que d'un essai, La Mutation humaine en 1964.

Il s'éteint le 14 août 1986 dans une clinique de Saint-Cloud à l'âge de soixante-dix-huit ans, trois jours avant de prononcer un discours au château des Hohenzollern, à Hechingen, pour le deux-centième anniversaire du roi de Prusse Frédéric II en présence du chancelier de la République fédérale d'Allemagne Helmut Kohl.

Il était officier de la Légion d'honneur, croix de Guerre 1939-45, commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne et Grand officier de l'ordre d'Orange-Nassau. Il avait épousé la fille du poète Jules Supervielle.

Sources

Archives du Sénat : dossier personnel de sénateur.

Bibliographie

Site internet de l'Ordre de la Libération : https://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/pierre-bertaux

Ouvrages de Pierre Bertaux

Hölderlin. Essai de biographie intérieure, Paris, Hachette, 1936.

La Vie quotidienne au temps de Guillaume II, Paris, Hachette, 1962.

La Mutation humaine, Paris, Payot, 1964.

La Civilisation urbaine en Allemagne, Paris, Armand Colin, 1971.

L'Afrique. De la Préhistoire à l'époque contemporaine, Paris, Bordas, 1973.

Libération de Toulouse et de sa région, Paris, Hachette, 1973.

Hölderlin ou le Temps d'un poète, Paris, Gallimard, 1983.

Mémoires interrompus, Asnières-sur-Seine, Publications de l'Institut d'allemand d'Asnières, 2000.

Un normalien à Berlin. Lettres franco-allemandes, 1927-1933, Asnières-sur-Seine, Publications de l'Institut d'allemand d'Asnières, 2001.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Pierre BERTAUX,
Appartenance politique
Réunion administrative des Sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe
Etat-civil
Né le 8 octobre 1907
Décédé le 14 août 1986
Profession
Professeur universitaire
Département
Soudan