Allez au contenu, Allez à la navigation

BOYER Max

Ancien sénateur de la Sarthe

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BOYER (Max)

Né le 18 janvier 1910 au Mans (Sarthe)

Décédé le 17 octobre 1985 à Mayet (Sarthe)

Conseiller de la République de la Sarthe de 1946 à 1948

Fils d'un négociant, Max Boyer obtient son baccalauréat de philosophie et lettres au lycée du Mans. Tout en exerçant la profession de représentant de commerce, il s'oriente vers le journalisme et l'action politique, et devient directeur-gérant de l'hebdomadaire de la Fédération socialiste de la Sarthe la République sociale. Il adhère d'ailleurs à la SFIO en 1928.

Mobilisé en septembre 1939 au 106e Régiment d'Artillerie lourde, il participe aux campagnes de Belgique et de Dunkerque. Rentré au Mans après sa démobilisation, il est, de 1940 à 1944, administrateur du théâtre municipal.

Il participe activement à la Résistance, au sein du mouvement Libération Nord et siège, à partir d'août 1944, aux comités départemental et cantonal de Libération. Il prend alors la direction du Maine Libre, quotidien régional d'information de tendance socialiste ; il y rédige de nombreux articles. En septembre 1945 il est élu conseiller général du canton de Mayet, et devient président du conseil général de la Sarthe.

Le 8 décembre 1946, il se présente au Conseil de la République dans la Sarthe, avec l'étiquette SFIO ; il remporte alors 303 voix sur 873 suffrages exprimés, ce qui lui permet d'être proclamé élu par la Commission centrale de recensement des votes au siège offert dans le cadre interdépartemental.

Membre des Commissions de la défense nationale, et de la presse, il adhère au groupe socialiste. En 1947, il intervient sur les messageries de presse, les budgets de l'information, de la présidence du Conseil, et de la marine, et les dépenses militaires.

En 1948 il est chargé par la Commission de la défense nationale du rapport sur le budget ordinaire, section marine, et intervient également sur l'ensemble du budget militaire.

Elu maire de Mayet (Sarthe) en 1947, réélu en 1953, il ne se représente pas au Conseil de la République en 1948. Il est, sans succès, candidat dans la Sarthe aux législatives du 2 janvier 1956.

BOYER (Max)

Né le 18 janvier 1910 au Mans (Sarthe)

Décédé le 17 octobre 1985 à Mayet (Sarthe)

Conseiller de la République de la Sarthe de 1946 à 1948

Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1940-1958, tome II, p. 500)

Max Boyer conserve son mandat de conseiller général de Mayet jusqu'en 1970 et assume la présidence du Conseil général de la Sarthe de 1967 à 1970. Il demeure maire de Mayet jusqu'en 1977 puis, âgé de 67 ans, se retire de la vie politique.

Il décède huit ans plus tard.

Il était grand officier de la Légion d'honneur.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Max BOYER,
Appartenance politique
Groupe Socialiste
Etat-civil
Né le 18 janvier 1910
Décédé le 17 octobre 1985
Profession
Directeur de quotidien - journaliste
Département
Sarthe