Allez au contenu, Allez à la navigation

BRUNET Louis

Ancien sénateur représentant les Français résidant en Tunisie

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 14 janvier 1947
  • Réélu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 29 mai 1952 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BRUNET (Louis)

Né le 12 février 1899 à Sfax (Tunisie)

Décédé le 14 juin 1987 à Saint-Amand-Montrond (Cher)

Membre de la première et de la seconde Assemblée nationale Constituante (Tunisie)

Conseiller de la République, puis Sénateur, élu par l'Assemblée nationale, représentant les citoyens français de Tunisie (1947-1952)

Louis Brunet gère une exploitation agricole à Sfax, sa ville natale, lorsque survient la guerre. Il participe alors activement à la résistance à l'ennemi, ce qui lui vaut d'être déporté en Allemagne, au camp d'Oranienburg le 31 mars 1943.

A son retour en Tunisie, il siège à l'Assemblée consultative provisoire, puis est élu député de la Tunisie aux deux Constituantes.

Le 21 octobre 1945, il est membre de la liste de Rassemblement français d'action républicaine, démocratique et sociale qui, avec 27 429 suffrages sur 50 654 exprimés, remporte les deux sièges à pourvoir ; les deux députés sortants sont reconduits le 2 juin 1946, avec 26 916 suffrages sur 47 398 exprimés.

Le 14 janvier 1947, il est élu par l'Assemblée nationale pour représenter au Conseil de la République les citoyens français de Tunisie : il remporte alors 345 voix sur 504 suffrages exprimés. Il est réélu le 7 novembre 1948, avec l'étiquette RGR, par 42 voix sur 62 suffrages exprimés.

Il est membre du groupe du RGR du Conseil de la République, et siège aux Commissions du ravitaillement, de la reconstruction et des dommages de guerre, et de la marine.

Il n'intervient pas en séance publique, mais dépose en janvier 1948 une proposition de loi complétant la loi du 28 octobre 1946 sur les dommages de guerre.

Il n'est pas candidat en 1952, et reprend alors la gestion de son domaine agricole en Tunisie, jusqu'à ce que la crise de Bizerte le contraigne à regagner la France en 1961.

Il était officier de la Légion d'honneur, Croix des volontaires de la Résistance, et titulaire de la Médaille des déportés résistants.

BRUNET (Louis)

Né le 12 février 1899 à Sfax (Tunisie)

Décédé le 14 juin 1987 à Saint-Amand-Montrond (Cher)


Membre de la première et de la seconde Assemblée nationale Constituante (Tunisie)

Conseiller de la République élu par l'Assemblée nationale, puis sénateur représentant les citoyens français de Tunisie (1947-1952)

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1940-1958, tome II, p. 531-532)

Louis Brunet ne se représente pas aux élections sénatoriales de 1952. Il reprend la gestion de son domaine agricole en Tunisie, jusqu'à ce que la crise de Bizerte le contraigne à regagner la France en 1961.

Il s'y éteint dans sa 89e année.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Louis BRUNET,
Appartenance politique
Groupe de la Gauche Démocratique et du Rassemblement des Gauches Républicaines
Etat-civil
Né le 12 février 1899
Décédé le 14 juin 1987
Profession
Exploitant agricole
Département
représentant les Français résidant en Tunisie