Allez au contenu, Allez à la navigation

ESCUDIER Gabriel

Ancien sénateur du Var

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 juin 1958
  • Fin de mandat le 30 novembre 1958 (Démission (élu(e) député))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

ESCUDIER (Gabriel)

Né le 11 juin 1906 à Tavernes (Var)

Décédé le 4 juin 1962 à Toulon (Var)

Sénateur du Var en 1958

Gabriel Escudier naît le 11 juin 1906 à Tavernes, petite localité du Var dont son père devient conseiller municipal en 1919. Titulaire de ce mandat jusqu'en 1935, il détient la mairie de 1933 à 1935.

Au terme de ses études secondaires menées à La Seyne sur mer, Gabriel Escudier obtient son baccalauréat, puis entre dans les services de l'enregistrement de Marseille ; il y fera toute sa carrière, jusqu'à son départ en retraite comme inspecteur central, en 1955.

Il s'engage, au début des années 1930, dans les rangs de la SFIO, et accède rapidement au comité fédéral du Var ; il obtient son premier mandat avec son élection lors d'une partielle, en 1937, au conseil général du Var pour y représenter son canton natal de Tavernes, et sera porté à la vice-présidence de cette assemblée en 1939.

Durant la guerre, il anime le groupe de Digne au Mouvement Uni de Résistance, et préside la délégation municipale de Tavernes à partir d'août 1944.

Il est alors élu maire, poste qu'il occupera de 1945 à 1947, puis de nouveau à partir de 1953.

Il retrouve également le Conseil général, où il se voit confier l'importante fonction de rapporteur général du budget dès 1945.

Au sein des services de l'enregistrement, il contribue à fonder, puis préside une section du syndicat Force Ouvrière.

L'Amicale des maires du Var le porte à sa présidence après-guerre.

Aux législatives anticipées du 2 janvier 1956, il figure en quatrième position de la liste présentée par la SFIO dans le Var, qui remporte deux des quatre sièges à pourvoir.

Puis, à la suite de son ralliement au général de Gaulle, en 1958, avec la majorité des socialistes du Var, il est exclu de la SFIO le 29 mai.

Il se présente alors, comme candidat isolé, aux élections sénatoriales du 8 juin 1958 et remporte, au second tour, avec 345 voix sur 686 suffrages exprimés, l'un des deux sièges à pourvoir, l'autre ayant été remporté dès le premier tour par Édouard Soldani, tête de la liste SFIO.

Au Palais du Luxembourg, il rejoint les sénateurs non inscrits à un groupe politique, mais son mandat sénatorial est bref, puisqu'il est élu député de la première circonscription du Var le 30 novembre 1958.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Gabriel ESCUDIER,
Appartenance politique
Réunion administrative des Sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe
Etat-civil
Né le 11 juin 1906
Décédé le 4 juin 1962
Profession
Inspecteur central de l'enregistrement
Département
Var