Allez au contenu, Allez à la navigation

GARGOMINY Paul

Ancien sénateur de l'Aisne

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 6 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

GARGOMINY (Paul)

Né le 2 septembre 1907 à Sains-Richaumont (Aisne)

Décédé le 25 février 1984 à Laon (Aisne)

Conseiller de la République de l'Aisne de 1946 à 1948

Paul Gargominy est, dès son enfance, privé de son père par les combats de la Première guerre ; en 1919, il devient pupille de la Nation.

Après l'obtention du Certificat d'études primaires, il entre dans une étude notariale, comme clerc, puis accède au grade de Chef de service à la Délégation départementale de la Reconstruction, à Laon.

Son courage durant le second conflit mondial lui vaut la Croix de guerre.

Il mène son premier combat politique lors des élections à la première Constituante, le 21 octobre 1945, en deuxième position sur la liste présentée par le MRP dans l'Aisne.

Seule la tête de liste, Mme Lefaucheux, est élue à cette occasion.

Il se présente alors aux élections du 8 décembre 1946 au Conseil de la République, également dans l'Aisne, où deux sièges sont à pourvoir.

C'est le candidat communiste qui remporte le siège attribué dans le cadre départemental ; Paul Gargominy est, quant à lui, proclamé élu dans le cadre interdépartemental, avec 258 voix sur 957 suffrages exprimés.

Membre du groupe du MRP, Paul Gargominy siège aux Commissions des affaires économiques, et du travail.

Durant son bref mandat, il prend une part active aux débats, notamment ceux qui portent sur les problèmes économiques et financiers.

La Commission des affaires économiques lui confie ainsi, en 1947, le rapport sur la modification de l'ordonnance du 30 juin 1945 relative aux prix et la proposition de résolution relative à l'exploitation des voitures automobiles. En 1948, il rapporte également au nom de cette Commission sur la réorganisation des transports de voyageurs dans la région parisienne.

Il intervient également, cette fois au nom de la Commission du travail, sur une proposition de résolution tendant à établir un statut de l'artisanat.

La stabilité des prix est une de ses principales préoccupations, et nombreuses sont ses interventions sur ce sujet : lors de la discussion du prélèvement exceptionnel sur l'inflation (1947), de la répression des hausses de prix injustifiées, ou de projet de loi relatif aux loyers (1948), par exemple.

Lors du renouvellement du Conseil de la République du 7 novembre 1948, il est en deuxième position sur la liste du MRP dans l'Aisne ; mais la prééminence du RPF permet à ce mouvement de remporter les trois sièges à pourvoir.

Paul Gargominy se présente alors aux élections législatives du 17 juin 1951, en troisième position de la liste présentée dans l'Aisne par le MRP.

Seul Henri Hulin, qui conduit la liste comme député sortant, est réélu.

Paul Gargominy se consacre alors à l'animation des structures locales du MRP, et à son mandat de conseiller municipal de Laon.

C'est dans cette ville qu'il s'éteint, en 1984.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Paul GARGOMINY,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 2 septembre 1907
Décédé le 25 février 1984
Profession
Clerc de notaire
Département
Aisne