Allez au contenu, Allez à la navigation

GAUTIER Julien

Ancien sénateur du Tchad

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1947
  • Réélu le 14 novembre 1948
  • Fin de mandat le 19 juin 1955 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

GAUTIER (Julien)

Né le 13 février 1897 à Saint ouen les vignes (Indre-et-Loire)

Décédé le 8 juin 1978 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)

Conseiller de la République, puis Sénateur du Tchad de 1947 à 1955

Après des études secondaires aux lycées Buffon et Henri IV, à Paris, Julien Gautier suit les cours de l'Institut national agronomique, dont il obtient le diplôme en 1920.

Il se spécialise dans la culture du coton, et rédige de nombreux articles sur les aspects scientifique et géographique de cette culture, notamment en Afrique du Nord, et en Afrique Centrale.

Il se fixe d'abord dans l'Oranais, où il développe avec succès une fabrique de pâte à papier ; dans le même temps, il assume, de 1923 à 1930, les fonctions d'adjoint au maire d'une commune limitrophe d'Oran.

Puis il développe son activité en direction de l'Afrique noire, et crée au Cameroun plusieurs fabriques de coton.

Sa réussite est couronnée par son accession au poste de directeur général de l'Institut de recherches sur le coton et les textiles exotiques.

Lors de l'élection du 30 janvier 1947 au Conseil de la République, Julien Gautier se présente sous l'étiquette socialiste indépendant, dans le premier collègue du Tchad, et remporte au second tour le siège à pourvoir, avec 7 voix sur 10 suffrages exprimés.

Lors du renouvellement du 14 novembre 1948, Julien Gautier, qui a rejoint la mouvance du RPF, est réélu avec 9 voix, soit la totalité des suffrages exprimés.

Au Conseil de la République, il rejoint d'abord le groupe socialiste puis, après sa réélection en 1948, s'apparente au groupe du Rassemblement des gauches républicaines, avant de rejoindre le groupe du Rassemblement d'outre-mer.

Membre des commissions des affaires économiques, et de la production industrielle, il participe essentiellement aux débats portant sur l'outre-mer : exportation des produits agricoles, budget de la France d'outre-mer, politique économique dans les départements et territoires d'outre-mer (1949), subvention à accorder aux victimes d'inondation des territoires du Tchad et de Oubanqui, modalités de l'attribution de prêts aux jeunes gens accomplissant leur service actif outre-mer (1950).

Il rédige également une proposition de loi tendant à instituer un statut définitif de l'encouragement à la production de textiles, qu'il défend sous forme d'un amendement au budget du ministère des affaires économiques pour 1954.

Il choisit de ne pas se représenter au Conseil de la République en 1955.

Il disparaît en 1976 à Biarritz.

Il était chevalier de la Légion d'honneur, à titre militaire.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Julien GAUTIER,
Appartenance politique
Groupe du Rassemblement d'Outre-Mer (Ratt. RPF) (Ratt. RS en 1955)
Etat-civil
Né le 13 février 1897
Décédé le 8 juin 1976
Profession
Ingénieur agricole
Département
Tchad