Allez au contenu, Allez à la navigation

GUITER Jean

Ancien sénateur de la Seine

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Devenu Sénateur le 23 août 1951
  • Fin de mandat le 18 mai 1952 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

GUITER (Jean)

Né le 27 février 1897 à Cannes (Alpes-Maritimes)

Décédé le 23 juin 1959 à Paris

Sénateur de la Seine de 1951 à 1952

Après son diplôme de l'Ecole libre des sciences politiques, Jean Guiter administre plusieurs sociétés viticoles et horticoles des Pyrénées-Orientales.

Sa grande notoriété professionnelle conduit à sa désignation comme membre de l'Assemblée consultative provisoire, au mois de novembre 1944. Dans cette assemblée, il siège à la Commission de la jeunesse, et à celle de l'agriculture, et intervient activement dans les débats. Il s'exprime ainsi sur les problèmes viticoles et la revalorisation des cours des vins, l'institution d'un prêt à long terme en faveur des jeunes ménages paysans, et les allocations versées aux veuves de guerre.

C'est la création du RPF qui l'entraîne dans le jeu politique : vice-président du Comité départemental de la Seine, il siège au conseil national du Rassemblement.

Il est candidat à son premier mandat national lors de l'élection du 7 novembre 1948 au Conseil de la République : il figure en neuvième position sur la liste présentée par le RPF dans le département de la Seine.

Avec 1 152 voix sur 3 096 suffrages exprimés, cette liste remporte alors huit des vingt sièges à pourvoir.

Mais trois sénateurs de la Seine sont élus à l'Assemblée nationale aux législatives de juin 1951 ; Jean Guiter est alors proclamé sénateur le 23 août 1951.

Il rejoint le groupe du RPF, et siège à la Commission du ravitaillement et des boissons, et à celle du suffrage universel.

L'ensemble de ses interventions publiques touchent aux problèmes agri-viticoles qu'il connaît bien : modification du code du vin, aide au stockage de ce produit, contrôle des denrées alimentaires, caisse annexe de la viticulture, dépenses de fonctionnement des services de l'agriculture pour 1952.

Lors du renouvellement du Conseil de la République, le 18 mai 1952, il figure également en neuvième position sur la liste présentée par le RPF dans la Seine ; avec 979 voix sur 3 097 suffrages exprimés, cette liste ne remporte alors que sept des vingt sièges à pourvoir, et Jean Guiter n'est pas reconduit dans son mandat.

Il se consacre alors aux intérêts agricoles qu'il a toujours défendus.

Lorsqu'il s'éteint à Paris le 23 juin 1959, à l'âge de 62 ans, il est titulaire de la Croix de guerre 1914-1918, et officier de la Légion d'honneur.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Jean GUITER,
Appartenance politique
Groupe du Rassemblement du Peuple Français
Etat-civil
Né le 27 février 1897
Décédé le 23 juin 1959
Profession
Administrateur de sociétés vinicoles
Département
Seine