Allez au contenu, Allez à la navigation

HENRY Yves

Ancien sénateur des Côtes-du-Nord

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

HENRY (Yves)

Né le 31 mars 1899 à Ploezal (Côtes-du-Nord)

Décédé le 25 avril 1970 à Ploezal (Côtes-du-Nord)

Membre de la première et de la seconde Assemblée nationale Constituante (Côtes-du-Nord)

Conseiller de la République des Côtes-du-Nord de 1946 à 1948

Issu d'une famille du monde agricole, dont l'exploitation était consacrée à la culture des céréales, Yves Henry est né le 31 mars 1899 à Ploezal, cité dont le château de la Rochejagu assure la notoriété, dans l'arrondissement de Guingamp, dans le département des Côtes-du-Nord, aujourd'hui Côtes d'Armor.

Fils de cultivateur, Yves Henry, après son instruction primaire, reprend la ferme familiale. Pendant l'entre-deux-guerres, il devient président de la fédération départementale des syndicats agricoles et membre actif du comité des céréales. Il est élu, en 1937, conseiller d'arrondissement dont l'une des attributions est de participer, depuis la création des conseils d'arrondissement en 1875, à l'élection des sénateurs.

Pendant la deuxième guerre mondiale, il prend part à la Résistance. Il est membre du comité clandestin de Libération puis du comité départemental de Libération. A ce titre, il se voit attribuer la médaille de la Résistance.

Conseiller municipal puis maire de sa commune d'origine, à la Libération, il sera confirmé dans cette dernière fonction aux élections de 1945.

Député du parti socialiste SFIO aux Assemblées nationales Constituantes à la suite des élections du 21 octobre 1945 et du 2 juin 1946, il représente au Palais Bourbon les Côtes-du-Nord aux côtés de René Pleven, qui conduit la liste de la Résistance républicaine et socialiste et de Marie-Madeleine Dienesch, qui figure sur la liste du MRP et qui sera vingt ans plus tard Secrétaire d'Etat à l'éducation nationale, puis aux affaires sociales à la fin de la présidence du général de Gaulle et au début de celle de Georges Pompidou.

Membre de la Commission de l'agriculture, l'essentiel de ses interventions porte sur la politique de ravitaillement et sur les questions agricoles.

Yves Henry est élu, le 8 décembre 1946, Conseiller de la République, sur le plan interdépartemental, en application de la loi du 27 octobre 1946. Il s'inscrit au groupe socialiste.

Membre des Commissions de l'agriculture, du ravitaillement et de la comptabilité, il prend part à toutes les discussions relatives aux questions agricoles : la mise en place des engrais de printemps en février 1947, l'encouragement de la culture du blé et du seigle pour les récoltes de 1947 et 1948, la réglementation du travail dans les professions agricoles ou encore la stabilisation des prix des baux à ferme. En juillet 1948, il prend l'initiative de déposer une proposition de loi sur l'enseignement de la langue bretonne, sujet auquel il est très attaché.

Yves Henry n'est pas réélu le 7 novembre 1948. Il consacre alors l'essentiel de ses activités à sa commune de Ploezal dont il est resté maire jusqu'au 24 novembre 1967. Il décède à Ploezal le 25 avril 1970.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Yves HENRY,
Appartenance politique
Groupe Socialiste
Etat-civil
Né le 31 mars 1899
Décédé le 25 avril 1970
Profession
Exploitant agricole
Département
Côtes-du-Nord