Allez au contenu, Allez à la navigation

LASALARIE Joseph

Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 18 juin 1955 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952 , 1953 , 1954 , 1955

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

LASALARIÉ (Joseph)

Né le 11 mars 1893 à Marseille (Bouches-du-Rhône)

Décédé le 5 juin 1957 à Marseille

Sénateur des Bouches-du-Rhône de 1948 à 1955

Joseph Lasalarié est licencié de droit quand il s'engage dans l'armée française pendant le premier conflit mondial. Quand la paix revient, il reçoit la croix de guerre et devient avocat au barreau. En 1931, il est élu conseiller général du canton de Roquevaire.

Après le deuxième conflit mondial, en 1946, Joseph Lasalarié prend la présidence du conseil général des Bouches-du-Rhône avant de devenir président de l'association des présidents de conseils généraux.

A titre civil, il est décoré en 1946 du titre de chevalier de la Légion d'honneur.

Militant socialiste, Joseph Lasalarié se présente aux élections au Conseil de la République du 7 novembre 1948 sous l'étiquette SFIO. Il vise en priorité à écarter des suffrages les candidats communistes aux « criminelles tentatives ». Une fois son élection au Palais du Luxembourg validée, Joseph Lasalarié porte son intérêt aux affaires nationales.

Ainsi, en 1949, il est nommé membre de la commission de la marine et des pêches, et de celle de la presse, de la radio et du cinéma. Puis en 1953, il est nommé membre de la commission de la défense nationale et membre titulaire des commissions de la justice et des moyens de communication. Il dépose en 1950 une proposition de résolution pour soutenir la poursuite des réformes relatives à la magistrature et intervient dans la discussion des crédits de fonctionnement du ministère de la justice. Il intervient en faveur de la révision des patentes pour l'année 1949 et dépose un amendement sur la taxe vicinale. En 1954, il dépose une proposition de loi qui vise à modifier un article de la loi sur les accidents du travail.

Originaire des Bouches-du-Rhône, élu pour représenter ce département, Joseph Lasalarié a également été soucieux pendant ses sept années passées au Conseil de la République de défendre les intérêts de sa région. Ainsi, il dépose une proposition de loi en 1950 pour l'agrandissement, l'extension et l'équipement du canal du Verdon et une proposition de résolution en 1951 afin que le gouvernement vienne en aide aux populations des Bouches-du-Rhône éprouvées par des orages de grêle.

Dans le cadre des activités interparlementaires du Conseil de la République, Joseph Lasalarié a été membre de l'association France-Grande-Bretagne.

En 1955, Joseph Lasalarié ne se représente pas aux élections. Il meurt deux années plus tard à Marseille à l'âge de 64 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Joseph LASALARIE,
Appartenance politique
Groupe Socialiste
Etat-civil
Né le 11 mars 1893
Décédé le 5 juin 1957
Profession
Avocat
Département
Bouches-du-Rhône