Allez au contenu, Allez à la navigation

LE LEANNEC Louis

Ancien sénateur du Morbihan

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Réélu le 18 mai 1952
  • Réélu le 8 juin 1958
  • Fin de mandat le 26 avril 1959 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

LE LEANNEC (Louis)

Né le 27 mai 1889 à Caudan (Morbihan)

Décédé le 18 août 1959 à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne)

Sénateur du Morbihan de 1948 à 1958

Exploitant agricole et président de la Chambre d'agriculture du Morbihan à partir de 1928, Louis Le Leannec est très tôt attaché aux valeurs des républicains indépendants.

Il participe à la première guerre mondiale et notamment à la bataille de Verdun, pour laquelle il reçoit la médaille militaire. Il est également décoré de la Croix de guerre et est promu commandeur du Ouissan-Alaouite et du Nicham-Iftikhar. En 1938, il est nommé chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur à titre militaire.

Louis Le Leannec est maire de sa commune natale de Caudan lorsqu'il souhaite s'investir dans une carrière politique d'échelle nationale. Aussi se présente-t-il aux élections au Conseil de la République du 7 novembre 1948.

Une fois son élection validée, il est nommé à la commission de l'agriculture et à la commission de la reconstruction et des dommages de guerre. Il dépose une proposition de résolution afin que le gouvernement prenne d'urgence des mesures pour instituer un scrutin majoritaire et rétablir la liberté totale de l'électeur pour l'élection des députés.

Mais c'est surtout aux affaires de sa région et aux affaires agricoles qu'il est le plus attentif. En 1951, il rédige un rapport pour aider les négociants en grains. Il intervient également sur le régime de l'assurance vieillesse et sur la formation professionnelle agricole. Connaissant la vie des campagnes et le grand décalage qui persiste entre celles-ci et les villes, il dépose un amendement afin de favoriser l'installation individuelle d'eau potable. Enfin, il dépose une proposition de résolution invitant le gouvernement à ouvrir un crédit de 60 millions de francs pour aider la population morbihannaise très atteinte par le cyclone qui s'est abattu en 1957 sur la région ; il se bat pour que ses concitoyens obtiennent un délai pour le paiement de leurs impôts.

Outre sa participation aux travaux de la commission de l'agriculture, Louis Le Leannec prend part, comme membre suppléant, aux activités de la commission des affaires économiques et de la commission des moyens de communication. Il a également fait partie des sénateurs qui se sont rendus en Algérie en 1950 pour une séance de travail commune avec l'Assemblée algérienne. Lors d'une séance portant sur l'état de l'agriculture en Algérie, Louis Le Leannec a voulu rappeler que les deux économies, métropolitaine et algérienne, ne pouvaient en aucun cas être séparées. Il avait d'ailleurs pour charge d'organiser les envois de pommes de terre de semences qui étaient faits depuis la métropole, principalement depuis la Bretagne.

Louis Le Leannec est par deux fois réélu au Conseil de la République, le 18 mai 1952 et le 8 juin 1958. Il vote les 2 et 3 juin 1958 en faveur du projet de loi sur les pleins pouvoirs et en faveur de la révision constitutionnelle.

Battu aux élections du 26 avril 1959, il meurt quelques mois plus tard à Nogent-sur-Mame, à l'âge de 70 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Louis LE LEANNEC,
Appartenance politique
Groupe des Républicains Indépendants
Etat-civil
Né le 27 mai 1889
Décédé le 18 août 1959
Profession
Exploitant agricole
Département
Morbihan