Allez au contenu, Allez à la navigation

MADELIN Michel

Ancien sénateur des Vosges

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 18 mai 1952 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

MADELIN (Michel)

Né le 15 juillet 1908 à Châlons-sur-Marne (Marne)

Décédé le 27 avril 1985 à Avon (Seine-et-Marne)

Sénateur des Vosges de 1948 à 1952

Michel Madelin n'a que 10 ans lorsque la première guerre mondiale s'achève. Mais l'enfant des Vosges sait déjà, alors, qu'il sera officier. Après avoir obtenu son baccalauréat philosophie et mathématiques, il passe avec succès une licence en droit et poursuit un moment dans cette voie. Il devient ainsi secrétaire de la Fédération des syndicats commerciaux des Vosges.

Michel Madelin n'oublie pas sa véritable passion, et se consacre alors à ce qui l'intéresse vraiment : l'aviation. Breveté ingénieur mécanicien d'aviation, il commence un parcours sans faute dans l'armée, jusqu'à atteindre le grade de commandant, après la seconde guerre mondiale.

C'est également à cette période là que l'homme se sent appelé à prendre des responsabilité sur le plan politique. Michel Madelin se présente en 1948 au Conseil de la République, dans le département des Vosges, sur la liste des Indépendants pour le Rassemblement du peuple français (RPF), en insistant sur sa volonté d'union, approuvée par le général de Gaulle, et sur la nécessité d'une « restauration intérieure de la France, de son administration et de ses finances ».

Michel Madelin est élu le 7 novembre 1948 au Conseil de la République. A son arrivée, il rejoint le groupe RPF et est nommé membre de la commission de la défense nationale.

Durant son mandat, cet officier d'aviation qui n'a jamais exercé de fonction élective avant son arrivée au Conseil de la République se révèle un parlementaire particulièrement actif, effectuant notamment de nombreux rapports sur des sujets qui concernent de près ou de loin sa profession : le statut du personnel navigant de l'aéronautique, l'application aux militaires du régime de la sécurité sociale ou encore l'appel en 1950 des jeunes gens sous les drapeaux. Par ailleurs Michel Madelin effectue 3 interventions d'importance : en 1949, il interroge le ministre de la défense sur l'application du régime de sécurité sociale dans l'armée, et le président du Conseil sur « la grève soi-disant générale du 25 novembre 1949 ». En 1950, il demande au ministre de la défense nationale des précisions sur la protection du matériel militaire destiné ou non à l'Indochine. Enfin, en 1951, il réclame au ministre de la défense nationale des détails sur l'articulation du commandement des forces atlantiques.

Michel Madelin est battu aux élections du 18 mai 1952, alors qu'il se représentait sur la liste d'union nationale qui n'obtient aucun élu.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Michel MADELIN,
Appartenance politique
Groupe du Rassemblement du Peuple Français
Etat-civil
Né le 15 juillet 1908
Décédé le 27 avril 1985
Profession
Officier d'aviation
Département
Vosges