Allez au contenu, Allez à la navigation

PICAN Germaine

Ancien sénateur de la Seine-Inférieure

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elue le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

PICAN (Germaine)

Née le 10 octobre 1901 à Maulaunay (Seine-Maritime)

Décédée le 29 janvier 2001 à Bois-Guillaume (Seine-Maritime)

Conseiller de la République de la Seine-Inférieure de 1946 à 1948

Germaine Pican est née le 10 octobre 1901 à Malaunay. Jeune institutrice, elle milite au parti communiste. Son activité militante est assez peu connue jusqu'à sa déportation en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Son mari, André Pican, est fusillé par les services de la police allemande, le 22 mai 1942, pour faits de résistance.

De retour en France après la Libération, Germaine Pican poursuit son engagement politique. Elle est élue conseiller de la République pour le département de la Seine-Inférieure le 8 décembre 1946 sur la liste d'Union républicaine et résistante avec 566 voix pour 1739 suffrages exprimés.

A son arrivée au Palais du Luxembourg, elle adhère au groupe communiste. D'abord membre de la commission des pensions, elle s'intéresse particulièrement au sort des anciens combattants, à la situation des victimes de guerre et au statut des déportés et des internés de la Résistance et défend un amendement visant à l'amélioration de leur reclassement professionnel. En 1947, Germaine Pican devient membre de la commission de la famille. En qualité de rapporteur, elle dépose une proposition de résolution sur les mesures en faveur des femmes seules chargées d'enfants. Elle intervient par ailleurs dans la discussion du projet de loi relatif à l'institution d'une allocation de logement et fait valoir un amendement. En 1948, elle intervient dans la discussion sur le budget de la santé publique ainsi que sur le projet de loi relatif à la création de ressources nouvelles et à l'aménagement de certains impôts.

Elle se présente aux élections du 7 novembre 1948 sur la liste communiste et d'union républicaine et résistante qui n'obtient aucun élu. Il en est de même aux élections du 18 mai 1952. Elle n'exercera aucune autre fonction publique mais conservera une importante activité militante.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de Mme Germaine PICAN,
Appartenance politique
Groupe Communiste
Etat-civil
Née le 10 octobre 1901
Décédée le 29 janvier 2001
Profession
Institutrice
Département
Seine-Inférieure