Allez au contenu, Allez à la navigation

SEMPE Auguste

Ancien sénateur du Gers

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Fin de mandat le 7 novembre 1948 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

SEMPE (Auguste)

Né le 26 septembre 1897 à Pessan (Gers)

Décédé le 8 juillet 1983 à Pessan (Gers)

Conseiller de la République du Gers de 1946 à 1948

Auguste Sempé naît à Pessan, dans le Gers, le 26 septembre 1897, au sein d'une vieille famille gasconne. Après une conduite héroïque lors de la Première guerre mondiale, qui lui vaut d'être décoré de la Croix de guerre 1914-1918, il revient se fixer dans la propriété familiale pour exercer le métier d'agriculteur-exploitant.

Très vite, il se tourne vers l'action syndicale et se voue notamment à la création de mutualités agricoles, de syndicats et de coopératives.

A partir de 1930, Auguste Sempe milite au Parti démocrate populaire. En 1936, ses concitoyens l'élisent adjoint au maire de Pessan et maire en janvier 1940.

Malgré la défaite de la France contre l'Allemagne, Auguste Sempé continue à lutter. En 1941, il adhère au mouvement clandestin Combat et ne tarde pas à prendre une place de plus en plus importante dans les mouvements unis de Résistance du Gers. A partir de 1943, sa ferme de Pessan devient le point de ralliement de la Résistance gersoise et il participe à la constitution du Comité de Libération départementale clandestin. Son action lui vaudra la croix de guerre 1939-1945.

Dès la Libération, il adhère au Mouvement républicain populaire dont il préside la Fédération départementale en 1946. Il a été réélu à la mairie de Pessan en 1945.

Auguste Sempé renforce dans le même temps son activité syndicale : président du Comité d'action des mutuelles agricoles, il est également membre du Conseil d'administration du Crédit agricole.

En décembre 1946, Auguste Sempé se présente aux élections au Conseil de la République sur la liste MRP. Dans sa profession de foi, il met en avant la volonté de son parti d'être « un parti de justice sociale et de liberté, de toutes les libertés y compris celle de l'enseignement avec le maintien du statut actuel d'une école publique respectueuse de toutes les croyances ».

Une fois élu, Auguste Sempé rejoint le groupe parlementaire MRP. Il est nommé membre de la commission de l'agriculture et de la commission du suffrage universel, du règlement et des pétitions.

La première année de son mandat, il participe, en tant que rapporteur, à la discussion sur la proposition de loi relative à la composition et à l'élection de l'Assemblée de l'Union française. Il intervient également, par avis oral, dans le débat sur la répression des actions tendant à faire obstacle à la collecte, à la fabrication ou à la répartition de denrées, objets ou produits soumis au rationnement ou au contingentement. La question du remplacement des conseillers de la République décédés, démissionnaires ou invalidés, le budget de l'agriculture, ou encore un prélèvement exceptionnel contre l'inflation constituent autant de sujets d'intérêts pour le conseiller de la République du Gers.

L'année suivante, il dépose une proposition de résolution audacieuse...pour un nouvel examen du projet de construction d'un tunnel sous la Manche !

Aux élections du 7 novembre 1948, il se présente sous l'étiquette MRP, mais est battu par les deux candidats SFIO. De même, le 19 juin 1955, il ne parvient pas à reconquérir un siège de sénateur, la liste d'Entente républicaine démocratique et sociale qu'il conduit n'obtenant aucun élu.

Il meurt le 8 juillet 1983.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Auguste SEMPE,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 26 septembre 1897
Décédé le 8 juillet 1983
Profession
Agriculteur
Département
Gers