Allez au contenu, Allez à la navigation

SIDO Yacouba

Ancien sénateur du Niger

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 18 mai 1952
  • Fin de mandat le 8 juin 1958 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

SIDO (Yacouba)

Né vers 1910 à Maïne Soroa (Niger)

Décédé le 15 novembre 1988 à Tanout (Niger)

Sénateur du Niger de 1952 à 1958

Yacouba Sido est né vers 1910 à Maïne soroa dans le territoire du Niger.

Après un diplôme de fin d'études des écoles primaires supérieures ainsi qu'un brevet de moniteur rural, il se destine alors à l'enseignement puis implante dans le cercle de Zinder, au milieu de populations touaregs restées jusqu'alors farouchement rebelles à toute forme d'enseignement, l'Ecole nomade de Garin-Marma dont il est le directeur.

Tout juste élu conseiller territorial de la circonscription de Zinder, il se présente aux élections sénatoriales du 18 mai 1952 comme candidat d'Union nigérienne des indépendants et sympathisants. Avec 34 voix des 35 suffrages exprimés, Yacouba Sido est donc élu en obtenant le siège de sénateur du Niger en tant que représentant de la deuxième section.

A son arrivée à la Haute Assemblée, il s'inscrit au groupe des indépendants d'outre-mer et du Rassemblement démocratique africain. Membre des commissions de l'éducation nationale, de la famille de 1952 à 1955, et de la reconstruction de 1954 à 1958, Yacouba Sido siège également à celles des moyens de communication en 1953, des boissons, de l'agriculture et de la défense nationale en 1955, des pensions en 1956 ainsi qu'à la commission de la France d'outre-mer de 1956 à 1958.

N'ayant recours à aucun des instruments de l'initiative et du contrôle parlementaires, il intervient toutefois dans la discussion, en troisième lecture, de la proposition de loi relative à la réorganisation municipale dans les territoires d'outre-mer le 15 novembre 1955.

Yacouba Sido vote pour la reconduction des pouvoirs spéciaux en Algérie, accorde les pleins pouvoirs au gouvernement et approuve la révision constitutionnelle les 2 et 3 juin 1958.

Candidat du Rassemblement démocratique africain lors des dernières élections au Conseil de la République, il n'obtient que 18 voix des 61 suffrages exprimés et perd ainsi son siège de sénateur du territoire du Niger au profit du candidat du parti du regroupement africain Saïdou Djermakoye Issoufou.

Yacouba Sido était chevalier de l'Etoile Noire du Bénin.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Yacouba SIDO,
Appartenance politique
Groupe des Indépendants d'Outre-Mer
Etat-civil
Né le 1er octobre 1910
Décédé le 15 novembre 1988
Profession
Directeur d'école
Département
Niger