Allez au contenu, Allez à la navigation

SOUQUIERE André

Ancien sénateur de la Seine

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 18 mai 1952 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

SOUQUIERE (André)

Né le 25 juillet 1908 à Paris (Seine)

Décédé le 2 juillet 1999 à Versailles (Yvelines)

Sénateur de la Seine de 1948 à 1952

André Souquière est né à Paris le 25 juillet 1908.

Ebéniste de profession, il participe à la campagne de France au cours de laquelle il est fait prisonnier mais il parvient à s'évader. Sous l'occupation allemande, il participe activement à la Résistance, avant d'être arrêté puis déporté à Buchenwald. Il se verra conférer à la Libération la médaille de la Résistance.

Il est candidat dans le département de la Seine à l'élection du 7 novembre 1948 au Conseil de la République, en huitième position, sur la liste de Georges Marrane d'Union Républicaine et Résistante présentée par le parti communiste. Arrivée en tête avec 1217 voix des 3096 suffrages exprimés, cette liste, cependant talonnée par le Rassemblement du Peuple Français de Pierre de Gaulle, obtient huit des vingt sièges à pourvoir, le dernier revenant à André Souquière à la plus forte moyenne.

A son arrivée au Conseil de la République, le sénateur de Paris rejoint naturellement le groupe communiste. Membre de la commission de la justice pendant toute la durée de son mandat, il fait également partie de celle de la presse de 1948 à 1950.

S'il n'a recours à aucun des instruments du contrôle et de l'initiative parlementaires, André Souquière prend part à plusieurs débats intéressant différentes questions budgétaires mais également la crise du logement en 1948, les conventions collectives et le règlement des conflits du travail ainsi que la répression de certaines atteintes à la sûreté extérieure de l'Etat en 1950 ou encore la variation du salaire minimum garanti en 1952.

Mais son passé de résistant le porte également en 1950, à protester vivement contre la projection de films de propagande nazie et fasciste et à opposer une motion préjudicielle au projet de loi portant amnistie. Il vote par ailleurs, la même année, contre la réforme du service militaire actif porté à dix-huit mois.

Le 18 mai 1952, André Souquière décide de ne pas se représenter au renouvellement de son mandat de sénateur de la Seine.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. André SOUQUIERE,
Appartenance politique
Groupe Communiste
Etat-civil
Né le 25 juillet 1908
Décédé le 2 juillet 1999
Profession
Ebeniste
Département
Seine