Allez au contenu, Allez à la navigation

SUSSET Raymond

Ancien sénateur de la Guinée

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 30 septembre 1953
  • Réélu le 19 juin 1955
  • Fin de mandat le 9 décembre 1958 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

SUSSET (RAYMOND), né le 5 juin 1895 à Magné (Vienne).

Député de la Seine de 1932 à 1942.

Raymond Susset fit ses études à l'école primaire de la rue Eugène-Varlin à Paris. Après la guerre de 1914-1918, au cours de laquelle il fut décoré de la Croix de guerre et de la médaille des blessés de guerre, il fit une carrière industrielle dans le plâtre, la chaux et le ciment. Sa carrière politique commença en 1932. Il se présenta aux élections générales et fut élu le 8 mai député de la Seine, dans la 1re circonscription du Xe arrondissement de Paris, par 7.609 voix sur 15.729 votants, contre 6.375 à Payer. Dès son arrivée au Palais Bourbon, il adhère au groupe du parti républicain socialiste. Il est nommé membre de la commission de l'Algérie, des colonies et des pays de protectorat, de la commission des travaux publics et des moyens de communication, de la commission de l'aéronautique.

Raymond Susset dépose une proposition de loi relative à la réduction des baux ou locations consentis aux commerçants, industriels et artisans, en général aux rapports entre bailleurs et locataires. En 1933, il prend part à la discussion de la proposition de loi ayant pour objet de permettre aux commerçants, industriels et artisans d'introduire une action en révision du prix de leurs loyers. En 1935, Raymond Susset est élu conseiller municipal de Paris dans le Xe arrondissement, quartier de Saint-Vincent-de-Paul, et conseiller général de la Seine. Raymond Susset est réélu le 3 mai 1936 député de la Seine dans la 1re circonscription du Xe arrondissement par 9.715 voix sur 15.560 votants, contre 5.323 à Faillet. Il adhère alors au groupe de l'union socialiste et républicaine.

Au cours de cette législature comme au cours de la précédente, son activité politique s'exerce particulièrement dans le domaine de la défense des locataires commerçants et des rapports entre locataires et bailleurs. Raymond Susset met en oeuvre le programme qu'il s'est fixé pour « défendre la République, vaincre la crise et le chômage et sauvegarder la paix ».

Le 10 juillet 1940 à Vichy, il accorde les pouvoirs constituants demandés par le maréchal Pétain.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

SUSSET (Raymond)

Né le 5 juin 1895 à Magné (Vienne)

Décédé le 12 juillet 1991 à Nice (Alpes-Maritimes)

Député de la Seine de 1932 à 1942

Sénateur de la Guinée de 1953 à 1958

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VIII, p. 3042).

Raymond Susset qui s'était prononcé le 10 juillet 1940 en faveur de l'attribution du pouvoir constituant au maréchal Pétain renoue avec la vie politique lors de son élection par l'Assemblée nationale à l'Assemblée de l'Union française en 1952.

Il est ensuite candidat du Rassemblement du Peuple français à l'élection sénatoriale partielle de Guinée du 30 septembre 1953 provoquée par le décès de Louis-Désiré Marcou. Avec 12 voix contre 6 à Eric Allegret sur 18 suffrages exprimés, Raymond Susset est élu sénateur du territoire de la Guinée en tant que représentant de la première section.

A son arrivée au Conseil de la République, il rejoint le groupe du Rassemblement d'outre-mer rattaché au groupe gaulliste et fait partie des commissions des boissons et de la presse, de la France d'outre-mer et des affaires étrangères ainsi que de la commission de coordination pour l'examen des problèmes intéressant les affaires d'Indochine.

Il n'intervient pas en séance publique mais dépose en juillet 1954 une proposition de résolution pour qu'une libre concurrence dans les transports maritimes puisse s'exercer entre l'Afrique du Nord, l'Afrique occidentale française et la métropole afin d'obtenir la réduction des frets actuels français.

Seul à se porter candidat aux élections du 19 juin 1955, il est reconduit à son siège de sénateur du territoire de Guinée en remportant la totalité des suffrages exprimés. Passé entre-temps du Rassemblement d'outre-mer aux Républicains sociaux, Raymond Susset vote pour les pleins pouvoirs et approuve la révision constitutionnelle les 2 et 3 juin 1958 quelques mois avant la cessation de son mandat parlementaire.

Son activité politique s'est accompagnée de la publication de nombreux articles dans le journal La Presse de Guinée.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Raymond SUSSET,
Appartenance politique
Groupe des Républicains Sociaux
Etat-civil
Né le 5 juin 1895
Décédé le 12 juillet 1991
Profession
Industriel
Département
Guinée