Allez au contenu, Allez à la navigation

TARDREW William

Ancien sénateur du Tchad

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 19 juin 1955
  • Fin de mandat le 15 juillet 1959 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

TARDREW (William)

Né le 22 janvier 1914 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)

Décédé le 11 septembre 1964 à Levallois-Perret (Seine)

Sénateur du Tchad de 1955 à 1958

William Tardrew est né en 1914 à Biarritz. Lorsque éclate le second conflit mondial, il est affecté au deuxième bataillon de marche de l'Oubangui. Rallié à la France Libre, il se place sous les ordres du général Koenig et combat à Bir Hakeim en 1942. Ses actes de courage lui valent d'être décoré de la Légion d'honneur et de la croix de guerre 1939-1945. Il est en outre titulaire des médailles de la Résistance et de la France Libre ainsi que celle des évadés.

Démobilisé comme capitaine de réserve, il occupe par la suite la présidence de l'Assemblée territoriale du Tchad et le siège de grand conseiller de l'Afrique équatoriale française. Lorsque sont organisées au Tchad, le 8 juin 1955, les élections à la première section pour le Conseil de la République, William Tardrew, alors directeur de la compagnie du Ouaddaï, conseiller du commerce extérieur et membre du bureau de la chambre de commerce, se présente comme candidat d'Action sociale tchadienne et remporte le siège à pourvoir par 14 voix contre 2 à André Kieffer sur 16 suffrages exprimés.

A son arrivée à la Haute Assemblée, il rejoint le groupe des Républicains sociaux et fait partie des commissions de la France d'outre-mer en 1955, de la production industrielle et des affaires économiques de 1955 à 1958, du travail et de la sécurité sociale de 1957 à 1958.

Son activité au Conseil de la République est très discrète. En effet, il ne dépose aucune proposition de loi ou de résolution, et n'intervient qu'une seule fois, en février 1957, dans la discussion de la proposition de décision sur le décret portant réorganisation de l'Afrique occidentale française et de l'Afrique équatoriale française.

Les 2 et 3 juin 1958, il vote pour les pleins pouvoirs et approuve la révision constitutionnelle. William Tardrew est alors membre du groupe UNR et de la commission des affaires sociales.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. William TARDREW,
Appartenance politique
Groupe des Républicains Sociaux
Etat-civil
Né le 22 janvier 1914
Décédé le 11 septembre 1964
Profession
Directeur de société
Département
Tchad