Allez au contenu, Allez à la navigation

WEHRUNG Alfred

Ancien sénateur du Bas-Rhin

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu du 8 décembre 1946 au 7 novembre 1948 ( Non réélu )
  • Réélu le 2 février 1950
  • Fin de mandat le 18 mai 1952 (Ne se représente pas)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

WEHRUNG (Alfred)

Né le 23 décembre 1890 à Ottwiller (Bas-Rhin)

Décédé le 24 mars 1958 à Ottwiller (Bas-Rhin)

Conseiller de la République du Bas-Rhin de 1946 à 1948

Sénateur du Bas-Rhin de 1950 à 1952

Originaire du Bas-Rhin, Alfred Wehrung reçoit une éducation protestante. Après ses études, il exerce la profession d'agriculteur à Ottwiller, sa ville natale, dont il est élu conseiller municipal en 1920 puis maire en 1925, mandat qu'il conserve sans discontinuer jusqu'à l'occupation.

En plus d'amples responsabilités comme la présidence locale de la caisse mutuelle agricole ou la vice-présidence du comité directeur de la centrale de vente des laiteries-coopératives d'Alsace, de la fédération des syndicats des producteurs de fruits du Bas-Rhin et du conseil d'administration de la banque fédérative rurale-Strasbourg, Alfred Wehrung est délégué au consistoire supérieur de l'Eglise de la confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

Réélu maire d'Ottwiller en mai 1945, Alfred Wehrung se présente ensuite en deuxième position de la liste du MRP conduite par Alfred Oberkirch aux élections au Conseil de la République du 8 décembre 1946. Arrivée largement en tête du scrutin, cette liste remporte les deux sièges à pourvoir au titre de la représentation départementale.

Membre du groupe MRP à la Haute Assemblée, le conseiller de la République du Bas-Rhin siège, de 1947 à 1948, aux commissions du ravitaillement et de la presse. Il est l'auteur de trois propositions de résolution concernant la réglementation de la classification des films, l'hivernement des ruches et la naturalisation française via le mariage. En séance publique, il prend part aux discussions relatives à la réglementation du travail dans les professions agricoles et aux frais de mission et indemnités de fonctions des maires et adjoints.

Alfred Wehrung sollicite un second mandat au Conseil de la République le 7 novembre 1948. Il figure alors en deuxième position sur la liste du MRP emmenée par Albert Ehm. Arrivée en seconde position, cette liste subit cependant sur sa droite la concurrence du RPF qui compte trois élus. Seul le dernier siège à pourvoir revenant alors au MRP, Alfred Wehrung n'est donc pas réélu. Le 2 février 1950, il revient cependant au Conseil de la République en remplacement d'Albert Ehm, démissionnaire.

Inscrit à nouveau au groupe du MRP, Alfred Wehrung est membre des commissions de l'agriculture et du ravitaillement. En octobre 1950, il rédige une proposition de loi relative au régime des assurances sociales applicable aux assurés des professions non agricoles. En mars 1951, il interroge le ministre du travail et de la sécurité sociale sur les adjudications et les marchés de l'Etat. La même année, il intervient dans les discussions des différents budgets de l'agriculture et de l'éducation nationale.

Le 18 mai 1952, Alfred Wehrung décide de ne pas se représenter au renouvellement de son mandat au Conseil de la République.

Il décède le 24 mars 1958 à Ottwiller.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Alfred WEHRUNG,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 23 décembre 1890
Décédé le 24 mars 1958
Profession
Agriculteur
Département
Bas-Rhin