Allez au contenu, Allez à la navigation

WESTPHAL Alfred

Ancien sénateur du Bas-Rhin

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 décembre 1946
  • Réélu le 7 novembre 1948
  • Fin de mandat le 18 mai 1952 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

WESTPHAL (Alfred)

Né le 2 juillet 1907 à Rittershoffen (Bas-Rhin)

Décédé le 15 décembre 1992 à Diemeringen (Bas-Rhin)

Conseiller de la République puis sénateur du Bas-Rhin de 1946 à 1952

Alfred Westphal est né le 2 juillet 1907 à Rittershoffen dans le Bas-Rhin, d'un père pasteur. Après avoir effectué des études de médecine à la faculté de Strasbourg, il s'établit en 1933 à Diemeringen pour exercer sa profession.

Après s'être engagé dans la Résistance, Alfred Westphal préside à la Libération la délégation spéciale de Diemeringen puis est élu conseiller général du Bas-Rhin en 1945. Il est reconduit sans discontinuer dans cette fonction jusqu'en 1982.

Membre du conseil de l'ordre des médecins de son département, il se présente aux élections au Conseil de la République du 8 décembre 1946, en première position sur la liste d'Union gaulliste qui obtient 338 voix des 1504 suffrages exprimés ; il en est alors le seul élu grâce au cadre interdépartemental. Il est réélu au Conseil de la République le 7 novembre 1948, alors qu'il conduit la liste RPF qui obtient 861 voix des 1609 suffrages exprimés et remporte trois des quatre sièges à pourvoir.

A son arrivée à la Haute Assemblée, Alfred Westphal, membre de l'UDSR, rejoint le groupe de la Gauche démocratique qu'il quitte en 1948 pour celui de l'Action démocratique et républicaine. Il siège aux commissions chargée des Alsaciens et Lorrains dans la Wehrmacht en 1948, de la défense nationale jusqu'en 1952 et de la reconstruction et des dommages de guerre qu'il quitte en 1949 pour la commission des affaires étrangères.

Durant son mandat, Alfred Westphal n'a recours qu'à deux dépôts législatifs : une proposition de loi en 1948 portant modification à la loi sur les dommages de guerre et un rapport au nom de la commission de la défense nationale relatif au déplacement de l'ancienne enceinte fortifiée de Strasbourg.

Plus actif en séance publique, il prend part aux discussions intéressant la commission de la défense nationale : l'amélioration de la situation des anciens combattants et victimes de la guerre, la durée du service militaire portée à dix-huit mois et le réarmement. Il intervient également sur différents textes budgétaires et des sujets aussi divers que les écoles privées des houillères nationales, l'obligation de vaccination par le BCG ainsi que la politique française à l'égard de l'Allemagne et en Europe.

Conseiller national du Rassemblement du peuple français, il se présente le 18 mai 1952 au renouvellement de son mandat de sénateur du Bas-Rhin, en troisième position, sur la liste RPF emmenée par Robert Hoeffel. Avec 635 voix des 1606 suffrages exprimés, cette liste obtient deux des quatre sièges à pourvoir et Alfred Westphal n'est donc pas réélu. Il sera candidat, également sans succès, aux élections législatives de janvier 1956.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Alfred WESTPHAL,
Appartenance politique
Groupe du Rassemblement du Peuple Français
Etat-civil
Né le 2 juillet 1907
Décédé le 15 décembre 1992
Profession
Médecin
Département
Bas-Rhin