Allez au contenu, Allez à la navigation

ZINSOU Emile-Derlin

Ancien sénateur du Dahomey

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 19 juin 1955
  • Fin de mandat le 15 juillet 1959 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

ZINSOU (Emile-Derlin)

Né le 23 mars 1918 à Ouidah (Dahomey)

Sénateur du Dahomey de 1955 à 1958

Emile-Derlin Zinsou est né le 23 mars 1918 à Ouidah considérée comme la capitale culturelle et religieuse du Dahomey. D'un père instituteur, il choisit cependant de faire des études de médecine. Diplômé de l'école de médecine de Dakar en 1940, il exerce pendant plusieurs années en Côte-d'Ivoire et au Dahomey.

Membre du syndicat des médecins et pharmaciens africains de l'AOF, Emile-Derlin Zinsou, alors conseiller de l'Union française, conduit sans succès la liste de l'Union progessiste dahoméenne aux élections législatives du 17 juin 1951. Elu l'année suivante au conseil général du Damomey, il accéde bientôt à la vice-présidence de l'Assemblée de l'Union française.

Ayant décidé entre-temps de poursuivre ses études supérieures en France, Emile-Derlin Zinsou obtient son doctorat en médecine à la faculté de Paris en 1953. Il est ensuite candidat des Indépendants d'outre-mer aux élections du 19 juin 1955 pour le Conseil de la République, auquel il est élu au titre du premier collège.

A son arrivée à la Haute Assemblée, Emile-Derlin Zinsou se voit désigné aux fonctions de secrétaire général du groupe interparlementaire des Indépendants d'outre-mer qui fusionne, en 1956, avec le Rassemblement démocratique africain. Entre 1955 et 1958, il appartient à un très grand nombre de commissions : celles de la France d'outre-mer, de la presse, de l'éducation nationale, des moyens de communication, du suffrage universel, de la défense nationale, des finances, de la reconstruction, des boissons, de l'intérieur, de la marine et de la comptabilité.

Mais les questions d'outre-mer retiennent principalement son attention. Le 8 novembre 1955, il propose un amendement au projet de loi relatif au renouvellement de l'Assemblée nationale afin d'étendre le collège unique à l'ensemble des territoires. En 1957, il intervient dans le débat sur les réformes politiques dans les territoires d'outre-mer pour en revendiquer l'autonomie puis participe aux discussions relatives aux conditions de formation et de fonctionnement des conseils de gouvernement en AOF et AEF et au décret portant définition des services de l'Etat dans les territoires d'outre-mer.

Les 2 et 3 juin 1958, Emile-Delin Zinsou ne prend pas part au vote sur les pleins pouvoirs au gouvernement et la révision constitutionnelle. Il participe le mois suivant à la création du parti du regroupement africain dont il devient secrétaire général.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Emile-Derlin ZINSOU,
Appartenance politique
Groupe des Indépendants d'Outre-Mer
Etat-civil
Né le 23 mars 1918
Profession
Médecin
Département
Dahomey