Allez au contenu, Allez à la navigation

BELOUCIF Amar

Ancien sénateur de Bône

  • Vème République

    Ancien sénateur de la
    Ve République

Election

  • Elu le 31 mai 1959
  • Fin de mandat le 4 juillet 1962 (cessation de mandat (en application de l'ordonnance n°62-737 du 03-07-1962 consécutive à l'indépendance de l'Algérie))

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des affaires économiques
  • Membre de la Réunion administrative des Sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe

Travaux parlementaires

Extraits de la table nominative :

Biographie

Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

BELOUCIF (Amar)

Né le 1er janvier 1922 à Laverdure (Algérie).

Mort le 17 février 2002 à Paris

Sénateur de Bône (Algérie) de 1959 à 1962.

Amar Beloucif commence sa vie professionnelle en occupant d'abord la position d'administrateur des services civils, avant de devenir président de la Société agricole de prévoyance de Tébessa et Morsott. Durant la guerre de 1939-1945, il obtient le grade de lieutenant. Elu sénateur le 31 mai 1959, il siège parmi les non inscrits et est affecté à la commission des affaires économiques.

Le 26 novembre 1959, il intervient à deux reprises dans le projet de loi relatif à la promotion sociale en Algérie : d'une part pour défendre un sous-amendement de Mohamed Gueroui tendant à favoriser l'accès à la fonction publique de français musulmans non diplômés mais ayant fait la preuve de leur compétence ; d'autre part pour présenter un amendement sur les bourses de stage, d'études ou de voyage. Le 3 février 1960, il se prononce en faveur du projet de loi autorisant le gouvernement à prendre certaines mesures relatives au maintien de l'ordre, à la sauvegarde de l'Etat, à la pacification et à l'administration de l'Algérie. Le 7 décembre 1961, il vote le budget des services civils en Algérie. Enfin, le 13 décembre 1961, il vote le projet de loi portant modification des crédits ouverts aux services civils en Algérie pour l'année 1961 et des voies et moyens qui leur sont applicables, tout en soulignant le manque de moyens accordés au soutien de l'agriculture algérienne.

Son mandat s'achève le 4 juillet 1962, en application de l'ordonnance n°62-737 du 3 juillet 1962 consécutive à l'indépendance de l'Algérie. Amar Beloucif était chevalier de la Légion d'honneur et officier de l'ordre national du Mérite.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Amar BELOUCIF, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre de la Réunion administrative des Sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe
Etat-civil
Né le 1er janvier 1922
Décédé le 17 février 2002
Profession
Administrateur des services civils d'Algérie
Département
Bône