Allez au contenu, Allez à la navigation

DUMAS Alexandre

Ancien sénateur de la Charente

  • Vème République

    Ancien sénateur de la
    Ve République

Election

  • Sénateur le 8 décembre 1979 (en remplacement de M. Guy PASCAUD, décédé)
  • Fin de mandat le 1er octobre 1980 (ne se représente pas)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des affaires culturelles
  • Membre du Groupe de la Gauche Démocratique

Travaux parlementaires

Extraits de la table nominative :

Biographie

Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

DUMAS (Alexandre)

Né le 13 mars 1896 à Cognac (Charente)

Décédé le 14 novembre 1989 à Cognac

Sénateur de la Charente en 1979 et 1980

Fils d'un horticulteur, Alexandre Dumas voit le jour le 13 mars 1896 à Cognac. Après avoir effectué sa scolarité primaire dans la sous-préfecture de la Charente, il est mobilisé pendant la Grande Guerre. Incorporé dans l'infanterie en août 1916, il part en campagne à compter de février 1917. Il est nommé caporal en mai 1919 puis démobilisé en septembre 1919. Il voit ses services militaires récompensés par la Croix de guerre 14-18.

Après la guerre, il devient agent général d'assurances, exerçant cette profession jusqu'en 1971 à Cognac où est élu conseiller municipal en 1932. Constamment reconduit, il conserve ce mandat sans interruption jusqu'en 1971. Pendant la même période (1932-1971), il est président de la commission administrative de l'hôpital de Cognac. Adjoint au maire de 1941 à 1947, il se présente aux élections municipales en 1953 à la tête d'une liste d'Entente républicaine. Élu maire de Cognac il est réélu ensuite en 1959 et 1965, présidant aux destinées de la sous-préfecture de la Charente jusqu'en 1971.

Il exerce également diverses responsabilités départementales. Nommé membre du conseil d'administration de la caisse d'épargne de Cognac en 1935 qu'il préside à compter de 1958, il est aussi vice-président de l'Office départemental HLM de la Charente, et président ou vice-président par alternance du conseil de prud'hommes.

En outre, pendant vingt ans, de 1959 à 1979, A. Dumas est suppléant du sénateur radical de la Charente Guy Pascaud, élu à la Haute Assemblée sans discontinuer depuis 1948. Lorsque l'ancien président du Conseil général s'éteint le 7 décembre 1979, A. Dumas le remplace au Sénat.

Au Palais du Luxembourg, il s'inscrit au groupe sénatorial de la Gauche démocratique et siège au sein de la commission des affaires culturelles. Au cours de son bref séjour à la Haute Assemblée, l'ancien maire de Cognac n'intervient pas en séance publique et ne dépose ni rapport, ni proposition de loi.

Quelques mois après son entrée au Sénat, il décide de ne pas se représenter aux élections sénatoriales du 28 septembre 1980. Il s'éteint le 14 novembre 1989 à Cognac, à l'âge de quatre-vingt-treize ans. Il était chevalier de la Légion d'honneur, officier des Palmes académiques, chevalier du Mérite civil et officier du Mérite social.

Sources

Archives du Sénat : dossier personnel de sénateur ; tableau des élections.

Who's who in France (plusieurs éditions).

La Charente libre, différentes éditions.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Le Sénat vers 1950
Appartenance politique
Membre du Groupe de la Gauche Démocratique
Etat-civil
Né le 13 mars 1896
Décédé le 14 novembre 1989
Profession
Agent d'assurances
Département
Charente