Allez au contenu, Allez à la navigation

PATRIA Pierre

Ancien sénateur de l'Oise

  • Vème République

    Ancien sénateur de la
    Ve République

Election

  • Elu le 26 avril 1959
  • Fin de mandat le 1er octobre 1965 (non réélu)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des affaires économiques
  • Membre du Groupe des Républicains et Indépendants

Extraits de la table nominative :

Biographie

Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

PATRIA (Pierre)

Né le 5 novembre 1904 à Fontaine-Chaalis (Oise) Décédé le 23 mai 1983 à Compiègne (Oise)

Député de l'Oise de 1951 à 1955

Sénateur de l'Oise de 1959 à 1965

Pierre Patria est candidat aux élections sénatoriales du 26 avril 1959 dans l'Oise. Trois sièges sont à pourvoir dans ce département. Le Parti communiste et la Section française de l'internationale ouvrière (SFIO), qui n'ont aucun sortant, présentent chacun une liste. Huit autres candidats se présentent isolément, dont le sénateur sortant Amédée Bouquerel et Pierre Patria. Marcel Dassault, qui avait été élu sénateur en juin 1958, avait abandonné son siège en novembre pour devenir député gaulliste de l'Oise. Cette situation offre à Pierre Patria une possibilité d'entrer au Sénat. Au premier tour, Amédée Bouquerel, candidat de l'Union pour la nouvelle République (UNR), est élu ainsi qu'Hector Dubois, qui se rattache au groupe du Centre républicain d'action rurale et sociale. Au second tour, Pierre Patria, sans étiquette, est élu avec 773 voix sur 1 381 suffrages exprimés, loin devant tous les autres candidats.

Il rejoint le groupe des Républicains indépendants (RI), le plus important du Sénat. En mai 1959, il est nommé membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées. Dès octobre 1959, il quitte cette commission pour rejoindre celle des affaires économiques et du plan, qui correspond plus à ses préoccupations rurales et agricoles.

Son activité parlementaire est fort modérée. Il n'intervient qu'une seule fois en séance publique, le

22 juin 1960, à l'occasion du débat sur le projet de loi d'orientation agricole. Il interpelle Henri Rochereau, ministre de l'agriculture, sur les inquiétudes qui se répandent alors dans le secteur des distilleries de betteraves, domaine qu'il connaît particulièrement bien, puisqu'il dirige la distillerie-sucrerie de Monchy-Humières. Il s'émeut de la diminution des droits de distillerie de betteraves qui risque d'entraîner la fermeture de plusieurs sites de transformation, mais aussi du déséquilibre que cette mesure risque de provoquer dans l'organisation des activités agricoles de certaines régions, comme la Picardie, puisque l'activité de distillerie permet, par les produits secondaires qui en sont issus, d'alimenter une forte filière d'élevage. Le 3 février 1960, il vote pour la loi autorisant le Gouvernement à prendre, par application de l'article 38 de la Constitution, certaines mesures relatives au maintien de l'ordre, à la sauvegarde de l'Etat, à la pacification et à l'administration de l'Algérie et, le

11 mai 1965, en faveur du projet de loi portant réforme des régimes matrimoniaux.

Aux élections sénatoriales du 26 septembre 1965, Pierre Patria sollicite le renouvellement de son mandat. Amédée Bouquerel et Hector Dubois retrouvent leur siège mais Pierre Patria, avec 601 voix sur 1 494 suffrages exprimés, est devancé par le gaulliste Jean Natali (744 voix). Son implantation politique locale incomplète - il ne fut jamais conseiller général de son département - lui font perdre plus de 170 voix de grands électeurs par rapport au scrutin de 1959. Il reste néanmoins maire de sa commune natale de Fontaine-Chaalis jusqu'en 1971, et décède en 1983.

Il était chevalier du Mérite agricole. En mai 1983, à l'occasion du vingtième anniversaire de sa disparition, la municipalité de Fontaine-Chaalis donne son nom à un parc communal et inaugure une plaque rappelant son rôle important dans la résistance locale et ses fonctions de maire, député puis sénateur.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Pierre PATRIA, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre du Groupe des Républicains et Indépendants
Etat-civil
Né le 5 novembre 1904
Décédé le 25 mai 1983
Profession
Agriculteur
Département
Oise