Allez au contenu, Allez à la navigation

THIEBAULT Roger

Ancien sénateur de la Seine-Maritime

  • Vème République

    Ancien sénateur de la
    Ve République

Election

  • Sénateur le 18 décembre 1965 (en remplacement de M Henri Paumelle, décédé)
  • Fin de mandat le 1er octobre 1968 (non réélu)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des affaires sociales
  • Membre du Groupe Socialiste

Extraits de la table nominative :

Biographie

Ve République  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

Ve République

THIEBAULT (Roger, César)

Né le 12 mars 1905 à Retonval (Seine-Maritime)

Décédé le 17 mars 1977 à Toulouse (Haute-Garonne)

Sénateur de la Seine-Maritime de 1965 à 1968

Apprenti puis ouvrier dans les verreries de sa région natale depuis l'âge de onze ans, Roger Thiébault est exempté de ses obligations militaires en 1925. Il s'engage dans la vie politique locale et devient conseiller municipal de Retonval en 1935. Réfractaire au STO pendant l'occupation, il est élu maire de sa commune à la Libération (fonction qu'il exercera jusqu'en 1953), et membre du conseil général de Seine-Maritime, où il s'occupe plus particulièrement des routes, des transports et des communications. La même année, en 1945, il se présente aux élections législatives, mais ne rassemble pas suffisamment de voix pour rejoindre le Palais-Bourbon. Sous l'étiquette du Parti socialiste SFIO, il présentera à nouveau sa candidature en 1946, 1951, 1956, 1958 et 1962, mais ne sera jamais élu.

Président d'honneur de l'amicale laïque des anciens élèves de Retonval, et de l'association locale des anciens combattants de sa commune, il est également vice-président de l'association des anciens maquisards de Foucarmont, et membre du conseil d'administration de la caisse de Sécurité sociale de Dieppe, à partir de 1950.

Devenu sénateur le 18 décembre 1965, à la mort d'Henri Paumelle dont il était le remplaçant, Roger Thiébault s'inscrit au groupe socialiste du Sénat et devient membre de la commission des affaires culturelles en avril 1966, avant d'intégrer la commission des affaires sociales six mois plus tard. Il intervient en séance publique sur l'amélioration de l'habitat, la réforme de la sécurité sociale et l'indemnisation des calamités agricoles. Ses questions orales portent sur des problèmes locaux, qu'il s'agisse de la situation des ouvriers des chantiers navals du Trait, ou de la fermeture d'une ligne de chemin de fer entre Beauvais et Le Tréport. Le 5 décembre 1967, il votre pour la loi Neuwirth relative à la régularisation des naissances.

Battu aux élections du 22 septembre 1968, il perd son fauteuil de sénateur le 1er octobre suivant. Il termine son mandat de conseiller général, puis se retire dans le sud-ouest où il s'éteint quelques années plus tard. Il était chevalier du Mérite social, chevalier des Palmes académiques, et titulaire de la Médaille d'honneur départementale et communale.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Roger THIEBAULT, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre du Groupe Socialiste
Etat-civil
Né le 12 mars 1905
Décédé le 17 mars 1977
Profession
Verrier
Département
Seine-Maritime