Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1957 à 1958

AUBERT (M. EMILE) [Sénateur des Basses-Alpes].

Est nommé membre titulaire : de la commission des moyens de communication [3 octobre 1957] ; de la commission du suffrage universel (ibid.). - Membre suppléant de la commission des finances (ibid.). - Donne sa démission de membre titulaire de la commission du suffrage universel [26 novembre 1957].

Question orale :

M. Emile Aubert expose à M. le ministre des finances, des affaires économiques et du plan qu'à la suite des dramatiques inondations de juin dernier, les trois départements de la Haute-Savoie, des Hautes-Alpes et des Basses-Alpes ont subi de graves dommages ; que la responsabilité de l'Etat est certaine car les crédits de protection, notamment pour le reboisement, sont depuis de longues années manifestement insuffisants ; que d'autre part, la solidarité nationale aurait dû s'exercer largement ; que, cependant, malgré de nombreuses démarches, les parlementaires de ces départements n'ont pu obtenir ni une coordination des ministères intéressés, ni l'établissement d'un programme de travaux destinés à prévenir le retour de semblables catastrophes, ni l'affectation de crédits suffisants pour permettre à la vie économique de reprendre normalement ; que certaines propositions, de très faible coût pour les finances publiques, mais d'une grande portée psychologique, ont été repoussées par son département, si bien que nos populations montagnardes, dont le calme et le bon sens sont pourtant les vertus traditionnelles, sont, à juste titre, exaspérées ainsi que de récents incidents l'ont démontré et, en conséquence, lui demande quelles mesures urgentes il compte prendre en leur faveur [4 février 1958] (n° 1022) ; la retire [6 février 1958].