Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1989

BOURDIN (Joël), sénateur de l'Eure (UREI).

Elu sénateur le 24 septembre 1989.

NOMINATIONS

- Est nommé membre de la commission des affaires culturelles (JO Lois et décrets du 5 octobre 1989).

INTERVENTIONS

- Projet de loi de finances pour 1990 [n° 58 (89-90)].

Deuxième partie :

Education nationale, enseignement scolaire et supérieur - (27 novembre 1989) (p. 3965) : se réjouit de l'élévation de l'éducation et de la formation au rang de première priorité nationale - (p. 3966) : nécessaire mutation du système éducatif en harmonie avec l'accélération des progrès technologiques - Stagnation de la part de l'éducation nationale dans le PIB- Orientations, missions et mode de gestion du système éducatif - Réclame l'autonomie des universités - Souligne les efforts consentis par les collectivités territoriales dans le domaine de l'enseignement supérieur, relevant de la compétence exclusive de l'Etat - Taux d'encadrement dans les écoles primaires - (p. 3967) : répartition des nouveaux postes de mis à disposition - Revalorisation de la fonction enseignante - Création du monitorat d'initiation à l'enseignement supérieur - Mise en place des attachés temporaires d'enseignement et de recherche - S'interroge sur le financement des nouveaux instituts universitaires de formation des maîtres, IUFM - Mode de sélection et statut des chefs d'établissements - Problème du taux d'encadrement dans les universités - (p. 3968) : conditions déplorables d'accueil des étudiants - Dégradation de la situation des personnels ATOS depuis 1984 - (p. 3969) : insuffisance des créations de postes de personnels ATOS - Demande au Gouvernement d'intervenir rapidement pour permettre l'application des contrats Etat-régions de manière à concrétiser les projets des collectivités territoriales en faveur des universités.