Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1952

CHAMPEIX (M. MARCEL) [Corrèze].

Est nommé membre : de la commission de l'intérieur (administration générale, départementale et communale, Algérie) (8 janvier 1952] (p. 202) ; de la commission du suffrage universel, du contrôle constitutionnel, du règlement et des pétitions (ibid.).

Est nommé membre : de la commission de l'intérieur (administration générale, départementale et communale, Algérie) (5 juin 1952] (p. 1185) ; de la commission du suffrage universel, du contrôle constitutionnel, du règlement et des pétitions (ibid.).

Question orale :

M. Marcel CHAMPEIX demande à M. le ministre de l'éducation nationale quelles mesures et quel délai il envisage pour obtenir formellement de son collègue de la reconstruction et de l'urbanisme, l'inscription au plan de priorité nationale de reconstruction, du projet de reconstruction de l'école normale de Tulle détruite par acte de guerre [20 novembre 1952] (n° 351). - Réponse [9 décembre 1952] (p. 2287 et 2288).

Interventions :

Est entendu lors de la réponse du ministre à sa question orale n° 351 (cf. supra) [9 décembre 1952] (p. 2287, 2288). - Prend part à la discussion du projet de loi relatif aux dépenses de fonctionnement des services de l'éducation nationale pour 1953 [9 décembre 1952] ; sa motion préjudicielle tendant au renvoi du texte devant la commission (p. 2289, 2290). - Suite de la discussion [10 décembre 1952]. Discussion des articles. Chap. 31-02 : explique son vote sur l'amendement de Mlle Mireille Dumont (p. 2320) ; chap. 31-21 : son amendement indicatif relatif à la transformation du collège de jeunes filles de Brive en lycée (p. 2329) : le retire(p. 2333) ; chap. 31-44 : observations sur la reconstruction de l'école sinistrée d'Ussel (Corrèze) (p. 2343) ; chap. 34-52) : explique son vote sur ce chapitre (p. 2348) ; chap. 31-54 : explique son vote sur l'amendement de M. Pinton (p. 2375) ; chap. 31-92 : amendement de M. Lachèvre (p. 2382, 2383) ; explique son vote sur l'ensemble (p. 2398).