Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1959

CLAIREAUX (M. HENRI) [Sénateur de Saint-Pierre-et-Miquelon].

Est nommé membre de la commission des affaires économiques et du plan [8 octobre 1959].

Question orale :

M. Henri Claireaux demande à M. le ministre délégué auprès du Premier ministre de bien vouloir définir la politique du Gouvernement à l'égard du territoire de Saint-Pierre-et-Miquelon. Se référant aux télégrammes - véritables cris de détresse - que le conseil général lui adressa ainsi qu'à certaines hautes personnalités, il se permet de lui signaler : 1° qu'à la suite des deux dernières dévaluations, c'est-à-dire en moins de deux ans, la quasi-totalité des denrées alimentaires, ainsi que le charbon, ont subi des hausses de prix variant de 54 p. 100 à plus de 100 p. 100 ; 2° que, si le budget de l'Etat a contribué à l'équilibre du budget du territoire par une subvention de 460 millions, il croit devoir souligner que l'effort des contribuables de Saint-Pierre-et-Miquelon (pour la plupart pêcheurs et ouvriers) est passé de 86 millions en 1952 à 319 millions en 1959 : soit 200.000 F par contribuable ; 3° que pour l'exercice 1960 la population verra encore sa contribution budgétaire majorée de plus de 40 millions. Ces lourdes charges budgétaires ajoutées à la hausse considérable des prix acculeront peu à peu cette population à une situation voisine de la misère, contraignant ainsi de nombreuses familles à s'expatrier, alors que ces îles, de par leur situation géographique, présentent de très grandes possibilités de développement économique [22 octobre 1959] (n° 89). - Réponse [17 novembre 1959] (p. 964 à 967).

Interventions :

Est entendu lors de la réponse du ministre à la question orale n° 89 (cf. supra) [17 novembre 1959] (p. 966, 967).