Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1974

FOREST (M. LOUIS DE LA) [Ille-et-Vilaine].

Est nommé membre de la commission des affaires culturelles [4 octobre 1974].

Question orale :

M. Louis de la Forest appelle l'attention de M. le ministre du travail sur la situation des grands handicapés physiques, auxquels la sécurité sociale refuse le remboursement de fauteuils roulants électriques sans lesquels il leur est impossible de se mouvoir, alors que des handicapés -moins atteints bénéficient du remboursement intégral du fauteuil roulant ordinaire qui leur suffit pour se déplacer. Il lui demande s'il envisage une amélioration de cet état de choses, doublement souhaitable dans la mesure où, d'une part, elle mettrait fin à la particulièrement regrettable ségrégation par la fortune qu'entraîne la situation actuelle parmi les handicapés, et où, d'autre part, elle - faciliterait la réintégration, unanimement souhaitée, des handicapés physiques dans la vie active [9 juillet 1974] (n° 1468). - Réponse [15 octobre 1974] (p. 1241, 1242).

Interventions :

Est entendu lors de la réponse de M. André Rossi, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, porte-parole du Gouvernement, à sa question orale n° 1468 relative aux handicapés (cf. supra) [15 octobre 1974] (p. 1242). - Intervient dans la suite de la discussion du projet de loi de finances pour 1975, adopté par l'Assemblée nationale [3 décembre 1974]. - DEUXIÈME PARTIE.- MOYENS DES SERVICES ET DISPOSITIONS SPÉCIALES. - AGRICULTURE.- Observations ayant porté essentiellement sur l'insuffisance des crédits pour les équipements productifs ou collectifs en contrepartie d'une augmentation sensible pour le social et l'enseignement (p. 2353, 2354).