Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1971

GUYOT (M. RAYMOND) [Paris].

Est nommé membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées [6 octobre 1971].

Dépôts législatifs :

Proposition de loi tendant à la nationalisation des industries d'armement [1er décembre 1971] (n° 49).

Proposition de résolution tendant à la création d'une commission de contrôle parlementaire sur le fonctionnement du service de documentation extérieure et de contre-espionnage [2 décembre 1971] (n° 51).

Question orale avec débat :

M. Raymond Guyot demande à M. le Premier ministre les raisons qui justifient l'extension du champ de manoeuvres du Larzac (Aveyron), dont la superficie passerait de 3.000 à 17.000 hectares. Il attire son attention sur la grande émotion qui règne dans tout le département à l'égard d'une mesure qui ne se justifie d'aucune manière. En effet, les intérêts des paysans de cette région seraient sacrifiés, de même qu'une des rares richesses du département liée à l'élevage du mouton, à un moment où l'économie aveyronnaise déjà sacrifiée par la politique du pouvoir a un besoin urgent de crédits pour son développement et non pour l'extension- d'un camp militaire [9 novembre 1971] (n° 133).

Interventions :

Intervient dans la suite de la discussion du projet de loi de finances pour 1972, adopté par l'Assemblée nationale [30 novembre 1971]. - DEUXIÈME PARTIE. - MOYENS DES SERVICES ET DISPOSITIONS SPÉCIALES. - INTÉRIEUR ET RAPATRIÉS. - Discussion générale. - Observations sur la nécessité de doter Paris d'un statut plus en rapport avec son développement actuel (p. 2500, 2501). - Suite de la discussion [2 décembre 1971]. - DÉPENSES MILITAIRES. - Discussion générale. - Observations sur la politique de dissuasion du Gouvernement (p. 2613 à 2615).- Examen des crédits. - Après l'art. 18 : son sous-amendement à l'amendement de MM. Poudonson et Palmero tendant à insérer un article additionnel ayant pour objet de supprimer les crédits affectés au fonctionnement du service de documentation extérieure et de contre-espionnage (S. D. E. C. E.) (p. 2622) .