Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1974

GUYOT (M. RAYMOND) [Paris].

Est nommé membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées [4 octobre 1974].

Question orale :

M. Raymond Guyot appelle l'attention de M. le ministre de la défense sur le grave incident qui s'est produit au Larzac le mardi 11 juin après-midi - explosion d'un engin militaire R. 20 - provoquant une légitime émotion parmi les populations de l'Aveyron, de la Lozère et de la région. Il aimerait connaître : 1° les conditions exactes dans lesquelles ce grave incident a pu se produire ; 2° quelles sont les mesures qui ont été prises et seront prises pour éviter de tels incidents [13 juin 1974] (n° 1456). Réponse [25 juin 1974] (p. 503, 504).

Interventions :

Est entendu lors de la réponse de M. Jacques Soufflet, ministre de la défense, à sa question orale relative à une explosion dans le Larzac n° 1456 (cf. supra) [25 juin 1974] (p. 504). - Son rappel au règlement à l'occasion de l'ouverture de la troisième session extraordinaire [23 juillet 1974] (p. 879, 880). - Est entendu au cours du débat sur les questions orales de M. André Colin, de M. Jean-François Pintat et de M. Henri Caillavet ayant trait à la politique européenne [19 novembre 1974] (p 1810, 1811). - Intervient dans la suite de la discussion du projet de loi de finances pour 1975, adopté par l'Assemblée nationale [27 novembre 1974]. - DEUXIÈME PARTIE. - MOYENS DES SERVICES ET DISPOSITIONS SPÉCIALES. - DÉFENSE. - Observations ayant porté essentiellement sur la grave crise que traverse actuellement l'armée qui trouve sa source dans le refus des réformes profondes qui s'imposent ou du retard pris dans l'amélioration des conditions des soldats du contingent et du corps des officiers et sous-officiers de carrière (p. 2090 à 2092).