Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1962

JUNG (M. LOUIS) [BAS-RHIN].

Est nommé membre de la commission des affaires culturelles [5 octobre 1962].

Dépôt législatif :

Rapport, fait au nom de la commission des affaires culturelles, sur le projet de loi, adopté par l'Assemblée nationale, étendant aux départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle les dispositions législatives concernant les monuments historiques et relatives aux objets mobiliers [6 décembre 1962] (n° 12).

Question orale :

M. Louis Jung expose à M. le ministre des travaux publics et des transports que la non-reconstruction des ponts détruits par faits de guerre représente un danger et une entrave très grave à la circulation. Il lui demande quelles dispositions le Gouvernement pense prendre afin d'accélérer la reconstruction des ponts et dans quels délais ces travaux pourraient être réalisés [10 juillet 1962] (n° 432).

Interventions :

Proposition de loi étendant le bénéfice des dispositions de l'article L. 506 du code de la santé publique relatif à l'exercice de la profession d'opticien-lunetier détaillant [17 mai 1962]. Discussion de l'article unique : explique son vote sur l'amendement n° 1 de M. Levèque (p. 245) ; Art. additionnel : défend son sous-amendement n° 5 rectifié (p. 248) ; répond à M. de Broglie (p. 248) ; retire son amendement à la suite des assurances données par le Gouvernement (p. 249). - IVe Plan de développement économique et social [10 juillet 1962] (p. 856).