Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1963

JUNG (M. LOUIS) [Bas-Rhin].

Est nommé membre de la commission des affaires culturelles [3 octobre 1963].

Est nommé membre suppléant de la commission chargée de la surveillance et du contrôle des publications destinées à l'enfance et à l'adolescence [24 octobre 1963].

Question orale :

M. Louis Jung expose à M. le ministre des travaux publics et des transports que la non-reconstruction des ponts détruits par faits de guerre représente un danger et une entrave très grave à la circulation. Il lui demande quelles dispositions le Gouvernement pense prendre afin d'accélérer la reconstruction des ponts et dans quels délais ces travaux pourraient être réalisés [10 juillet 1962] (n° 432). - Réponse [25 juin 1963] (p. 1435).

Question orale avec débat :

M. Louis Jung expose à M. le ministre de l'éducation nationale que la rentrée scolaire 1963 dans l'enseignement primaire, secondaire et technique s'est faite dans des conditions alarmantes et ceci malgré les promesses réitérées faites devant le Sénat.

Il lui demande quelles mesures sont envisagées pour améliorer cette situation dans l'avenir et si, en ce qui concerne l'enseignement supérieur, la rentrée pourra se faire normalement [15 octobre 1963]. - Réponse [22 octobre 1963] (p. 2127 et suivantes).

Interventions :

Intervient dans la discussion du projet de loi de finances pour 1963 (2e partie) [6 février 1963]. - CONSTRUCTION. - Discussion générale (p. 537). - Suite de la discussion [7 février 1963]. - TRAVAUX PUBLICS ET TRANSPORTS. - Discussion générale (p. 587). - Discussion des articles. - ETAT B TITRE IV ; amendements de MM. Nayrou et Dutoit (p. 597). - Suite de la discussion [12 février 1963]. - ARTICLES DE TOTALISATION DES CRÉDITS.- Art. 56 ter : son amendement tendant à insérer, après cet article, un article additionnel relatif à l'intégration des commis de préfecture (p. 791). - Intervient dans la discussion des questions orales relatives à la politique du Gouvernement en matière de collectivités locales [11 juin 1963] (p. 1307). - Est entendu lors de la réponse de M. Pierre Dumas, secrétaire d'Etat, à sa question orale n° 432 (cf. supra) [25 juin 1963] (p. 1435). - Intervient dans la discussion des questions orales avec débat sur la réforme de l'enseignement [16 juillet 1963] (p. 1688). - Intervient dans la discussion du projet de loi relatif à la structure foncière des forêts françaises [22 juillet 1963]. - Discussion générale, (p. 1773, 1774). - Suite de la discussion [24 juillet 1963]. - Explique son vote sur l'ensemble (p. 1868). - Prend part à la discussion du projet de loi relatif à certaines modalités d'accomplissement des obligations imposées par la loi sur le recrutement (statut des objecteurs de conscience) [26 juillet 1963]. - Discussion générale (p. 1978, 1979). - Discussion des articles. - Art. 2 : son amendement tendant à reprendre le texte du Gouvernement (p. 1984) ; Art. 8 : son amendement tendant à proposer pour ces jeunes gens une durée de service égale à une fois et demie celle accomplie par la classe à laquelle ils appartiennent (p. 1986) ; Art. 12 (nouveau): son amendement tendant à supprimer cet article (p. 1987, 1988). - Est entendu au cours du débat sur sa question orale relative à la rentrée scolaire de 1963 [22 octobre 1963] (p. 2127, 2128). - Intervient dans la discussion, en deuxième lecture, du projet de loi relatif au statut des objecteurs de conscience [6 novembre 1963]. - Discussion générale (p. 2283). - Intervient dans la discussion du projet de loi de finances pour 1964 [18 novembre 1963]. - COOPÉRATION.- Discussion des articles. - Art. 18 : amendement de M. Pellenc (p. 2556). - Suite de la discussion [19 novembre 1963]. - TRAVAUX PUBLICS ET TRANSPORTS. - Discussion générale (p. 2603, 2604). - Suite de la discussion [20 novembre 1963]. - CONSTRUCTION. - Discussion générale (p. 2637). - Suite de la discussion [26 novembre 1963]. - EDUCATION NATIONALE, JEUNESSE ET SPORTS. - Discussion générale (p. 2885, 2886). - Intervient, en qualité de rapporteur de la commission des affaires culturelles, dans la discussion du projet de loi portant extension aux départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle de certaines dispositions concernant les monuments historiques [19 décembre 1963] (p. 3246).