Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1976

PETIT (PIERRE), sénateur de la Nièvre (Soc.).

NOMINATION

Membre de la commission des affaires culturelles.

QUESTION

Question orale :

Question n° 1837, à M. le ministre de l'agriculture, concernant l'électrification (crédits du VIIe Plan destinés à l'électrification rurale), posée le 6 juillet 1976. - Réponse de M. le secrétaire d'Etat aux anciens combattants, le 19 octobre 1976 (p. 2761, 2762).

INTERVENTIONS

- Projet de loi de finances pour 1977 (n° 64).

Deuxième partie :

Qualité de la vie. - I. - Environnement [1er décembre 1976] (p. 3811) : les deux problèmes que sont l'environnement et la qualité de la vie ; la faiblesse des crédits de ce budget. La diminution des crédits destinés aux opérations de protection de la nature des différents ministères. Regrette le recours de plus en plus fréquent aux programmes d'action prioritaires. Souhaite une véritable planification de l'usage de l'eau ; l'action des collectivités locales dans ce domaine. Désire un accroissement des moyens de lutte contre les feux de forêt, le développement du recours aux avions Canadair. La lutte contre le bruit. L'élimination des ordures ménagères. L'opération « Nièvre propre » et la multiplication des petites usines d'incinération.

Agriculture [3 décembre 1976] (p. 3921) : malgré leur pauvreté, les équipements agricoles seront une fois de plus sacrifiés. Le retard pris durant le VIe Plan s'accentue. La non réalisation des déclarations de 1974 sur l'aide à l'amélioration des équipements de base. La sécheresse a démontré l'importance des équipements hydrauliques et leur insuffisance actuelle. La diminution des subventions aux services publics ruraux. Les problèmes de l'électrification rurale. Le risque d'une baisse considérable des travaux malgré les besoins importants. Les chutes de tension dans certains secteurs. Le plan gouvernemental de lutte contre l'exode rural ne semble pas devoir être respecté. Il faut accroître la contribution financière du fonds d'investissement des charges d'électrification. Les programmes d'action prioritaires en faveur des zones défavorisées.

Intérieur et rapatriés [9 décembre 1976]. - Examen des crédits (p. 4173) : les crédits de la sécurité civile ; aucun moyen nouveau n'est prévu pour 1977. Regrette la baisse en valeur réelle de la dotation en autorisations de programme. L'acquisition de nouveaux Canadair. Le matériel nécessaire au secours des accidentés de la route. Les incendies en zone méditerranéenne. Les zones rurales boisées de l'intérieur. L'indispensable intensification des moyens mis à la disposition des sapeurs-pompiers. L'effort accompli par les collectivités dans ce domaine, particulièrement dans la Nièvre. La formation permanente des sapeurs-pompiers.