Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1972

POHER (M. ALAIN) [Val-de-Marne].

Président du Sénat [réélu le 2 octobre 1971].

En cette qualité, préside la séance du 4 avril 1972 et déclare ouverte la deuxième session ordinaire du Sénat pour 1971-1972.- Préside la séance du 5 avril 1972. - Donne communication au Sénat d'une lettre et du texte du message adressés au Parlement par M. le Président de la République (p. 143, 144). - Préside la séance du 6 avril 1972; la séance du 25 avril 1972 ; la séance du 2 mai 1972; la séance du 16 mai 1972; la séance du 23 mai 1972. - Prononce l'éloge funèbre de M. Jean Nègre, sénateur de l'Allier [23 mai 1972] (p. 452). - Préside la séance du 30 mai 1972 ; la séance du 2 juin 1972 ; la séance du 13 juin 1972 ; la séance du 20 juin 1972 ; la séance du 26 juin 1972 ; la séance du 29 juin 1972 ; la séance du 30 juin 1972 ; la séance du 1er juillet 1972. - Son allocution, à l'occation de la clôture de la deuxième session ordinaire du Sénat pour 1971-1972 au cours de laquelle il dresse le bilan des travaux parlementaires de la session en insistant tout particulièrement sur le rôle que joue et doit jouer le Sénat dans le contrôle de l'action gouvernementale [1er juillet 1972] (p. 1502, 1503, 1504). - Préside la séance du 2 octobre 1972 et déclare ouverte la première session ordinaire du Sénat de 1972-1973 [2 octobre 1972]. - Préside la séance du 3 octobre 1972. - Prononce l'éloge funèbre de M. Albert Chavanac, sénateur de Paris [3 octobre 1972] (p. 1652). - Préside la séance du 5 octobre 1972 ; la séance du 17 octobre 1972 ; la séance du 19 octobre 1972; la séance du 26 octobre 1972. - Prononce l'éloge funèbre de M. Marcel Pellence, sénateur du Vaucluse [26 octobre 1972] (p. 1840 à 1843). - Préside la séance du 7 novembre 1972 ; la séance du 21 novembre 1972. - Suspend la séance pour protester contre l'absence de M. Valéry Giscard d'Estaing, ministre de l'économie et des finances, à l'ouverture du débat sur l'examen du budget pour l'exercice 1973 [21 novembre 1972] (p. 2116). - Préside la séance du 23 novembre 1972 ; la séance du 24 novembre 1972 ; la séance du 25 novembre 1972; la séance du 27 novembre 1972 ; la séance du 29 novembre 1972 ; la séance du 1er décembre 1972; la séance du 5 décembre 1972. - Prononce l'éloge funèbre de M. Pierre-René Mathey, sénateur de la Haute-Marne [5 décembre 1972] (p. 2700, 2701). - Préside la séance du 7 décembre 1972 ; la séance du 9 décembre 1972 ; la séance du 10 décembre 1972 ; la séance du 14 décembre 1972.- Prononce l'énonce funèbre de M. Edouard Le Bellegou, sénateur du Var [14 décembre 1972] (p. 3097, 3098). - Préside la séance du 15 décembre 1972 ; la séance du 19 décembre 1972. - Prononce l'éloge funèbre de M. Pierre Garet, sénateur de la Somme [19 décembre 1972] (p. 3227, 3228). - Préside la séance du 20 décembre 1972. - Son allocution, à l'occasion de la clôture de la première session ordinaire du Sénat pour 1972-1973, au cours de laquelle, s'il se félicite de la venue devant la Haute Assemblée de M. Pierre Messmer, Premier ministre, n'en regrette pas moins qu'entre le Gouvernement et le Parlement le dialogue ne soit pas libre et l'échange pas franc ; les excès de la technocratie amènent à constater que le ministre est mis dans une situation telle qu'il ne peut plus maîtriser à lui seul tout le domaine dont il a la charge et la responsabilité (p. 3332 à 3335).