Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1980

TAITTINGER (Pierre-Christian), sénateur de Paris (UREI). Elu vice-président du Sénat le 7 octobre 1980.

NOMINATIONS

- Membre de la commission des affaires culturelles.

Membre de la commission spéciale chargée de vérifier et d'apurer les comptes.

Est nommé de nouveau membre de la commission des affaires culturelles (7 octobre 1980) (p. 3767).

INTERVENTIONS

En tant que président de séance - Projet de loi renforçant la sécurité et protégeant la liberté des personnes [n° 327 (79-80)] - (7 novembre 1980) - Art. 7A - Art. 265 du code pénal (p. 4528) : faits préparatoires matériels et concrétisation de l'intention - Art.8 (p. 4550) : donne lecture de l'article 26 de la Constitution concernant l'inviolabilité des parlementaires pendant les sessions.

- Rappel au règlement (7 novembre 1980) (p. 4547) : rappelle les termes de l'article 36 alinéas 8 et 9 du règlement du Sénat obligeant l'orateur à ne pas s'écarter de la question débattue - Conférence des Présidents - (13 novembre 1980)- (p. 4631) : qualité du travail de la commission des lois et de son rapporteur - Ampleur du projet « sécurité et liberté » et conséquences sur le déroulement de la discussion budgétaire.

- Projet de loi de finances pour 1981 [n° 97 (80-81)]

Deuxième partie :

Légion d'honneur et ordre de la libération (4 décembre 1980) (p. 5751) : souhaite la bienvenue, au nom du Sénat, à Monsieur le Grand Chancelier de l'Ordre national de la Légion d'honneur et à Monsieur le Grand chancelier de l'Ordre de la libération - Décès de M. Joël Le Theule, ministre de la Défense (15 décembre 1980) (p. 6276)

- Projet de seconde loi de finances rectificative pour 1980 [n° 192 (80-81)] - (19 décembre 1980) - Après l'art. 2 (p. 6523) : donne communication de la décision de M. le Président du Sénat reconnaissant l'exception d'irrecevabilité invoquée par le gouvernement en vertu de l'article 41 de la Constitution à l'encontre de l'amendement n° 1 de M. Pierre Lacour (création d'une commission tripartite pour examiner les incidences économiques et sociales du nouveau régime de taxation des alcools).

En tant que sénateur - Projet de loi de finances pour 1981 [n° 97 (80-81)]

Deuxième partie :

Coopération (29 novembre 1980) (p. 5526) : intervient au nom de M. Pierre Croze - Répercussion du choc pétrolier sur les pays du tiers monde :exemple de la limitation de leur capacité de financement - Accroissement de la pauvreté, explosion démographique - Rôle de la France et budget approprié nécessaire - Plafonnement satisfaisant de l'aide militaire ; maintien nécessaire de l'assistance en personnel militaire, formation pour l'utilisation d'armes modernes - Progression de l'aide économique et sociale et évolution des crédits de paiement par rapport aux autorisations de programme - Augmentation de l'aide au développement rural; assistance technique à développer pour la formation et l'initiation des villageois - Problème de la couverture sociale des coopérants volontaires - Manque de souplesse de la politique de reconduction du personnel en poste à l'étranger - (p. 5527) : augmentation des coopérants français ; scolarisation de leurs enfants et création nécessaire de postes d'enseignants ; difficultés de logement - Aide au développement industriel et minier, exploitations des énergies nouvelles, énergies renouvelables et utilisation du bois de feu, des biodigesteurs - Dépendance énergétique des pays en voie de développement et possibilités de l'industrie française : exemple des capteurs solaires - Réduction de l'aide culturelle et compensation par l'appui pédagogique audiovisuel - Progression de la recherche scientifique et nécessité d'assurer une formation technique - Nécessité d'une aide visant les besoins essentiels, exemple de la pauvreté - Principe du bénéfice mutuel des échanges et de l'intérêt réciproque - Réorientation intellectuelle et coopération opérationnelle : exemple de la convention de Lomé II - Concertation entre pays industrialisés, pays pétroliers, et pays en développement ; négociations.