Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps d'agir

Dernière mise à jour le 11 mars 2022
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

 

Mercredi 9 mars 2022, Hervé MAUREY et Stéphane SAUTAREL, rapporteurs spéciaux de la commission des finances, ont présenté à la presse  les conclusions de leur rapport "Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps d'agir".


 

       

 

Conférence de presse (9 mars 2022 )

 

Mercredi 9 mars 2022, Hervé MAUREY et Stéphane SAUTAREL, rapporteurs spéciaux de la commission des finances, ont présenté à la presse  les conclusions de leur rapport "Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps d'agir".

 

 Comprendre les enjeux

Déficits récurrents, lacunes de la stratégie ferroviaire de l’État, incohérence de cette stratégie avec les objectifs environnementaux affichés, injonctions contradictoires données au groupe SNCF, modèle économique à bout de souffle, contrat de performance de SNCF Réseau notoirement insuffisant : tels sont les constats de la mission de contrôle sur la situation et les perspectives financières de la SNCF, menée par les rapporteurs spéciaux de la commission des finances Hervé Maurey et Stéphane Sautarel.

Leur analyse de la situation financière du groupe SNCF et de ses différentes composantes les ont convaincus du fait que la SNCF doit réaliser des efforts conséquents pour améliorer sa compétitivité dans l'objectif de garantir sa viabilité économique et que l’État doit revoir ses relations avec notre opérateur historique.

Alors que les dernières réformes ferroviaires montrent leurs limites, les rapporteurs spéciaux présentent des recommandations fortes et structurantes visant tout à la fois à réformer le modèle de financement du secteur, améliorer durablement la compétitivité et les finances de la SNCF, créer les conditions d'une réelle ouverture à la concurrence et investir dans le réseau à la mesure de l'impératif de massification de l'offre ferroviaire requis par nos engagements climatiques.


En savoir plus :

Photo ©