Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée




Concours destiné à associer les élèves 

des lycées et collèges 


Règlement du concours

Communiqué de presse

16 octobre : Les lauréats reçus au Sénat

Résolution adoptée par les lauréats 

Les photos

Le Bureau du Sénat a décidé, dans sa séance du 20 décembre dernier, de s’associer à la commémoration du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo, qui fut successivement Pair de France et sénateur élu de la Seine et, à ce titre, siégea dans l’hémicycle du Palais du Luxembourg.

Au sein d’un programme qui s’étendra tout au long de l’année 2002 une part importante est attribuée aux actions en direction des milieux scolaires conformément à une tradition à laquelle les sénateurs sont attachés. C’est ainsi qu’une plaquette sur l’action politique et parlementaire de Victor Hugo a été réalisée en liaison entre la Bibliothèque du Sénat et le Centre national de documentation pédagogique (CNDP).

Cette plaquette a vocation, notamment, à servir de support au concours, organisé en liaison avec le ministère de l’éducation nationale, destiné à associer les élèves de manière active à cette commémoration.

Règlement du concours

Article 1 : objet du concours

a) Le concours a pour but de sélectionner 321 élèves qui participeront à la journée du 16 novembre 2002 au Sénat, consacrée à la tolérance par l’UNESCO. Ils pourront à cette occasion rencontrer les sénateurs élus de leur département ainsi que des personnalités internationales de la politique et des arts, exceptionnellement réunis dans l’hémicycle du Palais du Luxembourg.

b) Le concours est ouvert prioritairement aux établissements scolaires de France métropolitaine et d’outre-mer portant le nom de Victor HUGO. Il s’adresse plus particulièrement aux élèves de quatrième et de seconde.

c) Les autres établissements scolaires pourront obtenir des brochures Victor HUGO, ainsi que le présent règlement du concours, sur demande adressée au service de la Communication du Sénat :

  • par courrier au 15, rue de Vaugirard 75291 Paris cedex 06

  • par E-mail : communication@senat.fr

  • par téléphone au 01.42.34.25.65

Article 2 : dossier de sélection

a) Chaque établissement scolaire devra remettre un dossier unique comportant deux parties :

  1. des réponses courtes au questionnaire d’accompagnement de la brochure Victor HUGO, élaborée par le Sénat et le CNDP, et distribuée à tous les établissements Victor HUGO de France métropolitaine et d’outre-mer (annexe 1).

  2. une œuvre de création sur le thème : " En quoi Victor HUGO est-il toujours actuel ?" (annexe 2).

b) Le dossier sera réalisé par un groupe de travail constitué au sein de l’établissement. La recherche pourra être menée en liaison avec un documentaliste ainsi qu’un ou plusieurs professeur(s) de français, d’histoire ou d’éducation civique, juridique et sociale.

Article 3 : envoi des travaux

Les travaux devront être adressés au Sénat - service de la Communication, 15 rue de Vaugirard 75291 Paris cedex 06, au plus tard le 31 mai 2002, le cachet de la Poste faisant foi.

Ils devront comporter la mention " concours Victor HUGO " et indiquer le nom, le numéro de téléphone et éventuellement l’adresse E-mail du chef d’établissement, ainsi que l’adresse du collège ou du lycée.

Article 4 : sélection des travaux

Un jury composé de sénateurs, de chefs d’établissement et de professeurs procèdera à l’examen des deux parties des travaux. Les noms des établissements sélectionnés seront rendus publics avant le vendredi 12 juillet 2002.

Article 5 : invitation des établissements vainqueurs le 16 novembre 2002

a) Chaque établissement sélectionné sera invité au Sénat ; il pourra être représenté par un groupe de 15 élèves (au maximum) ayant participé au concours ainsi que d’adultes accompagnateurs, à raison d’un adulte par tranche de cinq élèves.

b) Chaque élève présent à cette manifestation se verra remettre un souvenir du Sénat.

c) Les frais de déplacement ainsi que la restauration de la journée du 16 novembre sont à la charge du Sénat.

Les frais d’hébergement des élèves et des adultes accompagnateurs obligés de partir le 15 novembre en raison de leur situation géographique seront également pris en charge par le Sénat selon des modalités qu’il aura fixées.

d) Les meilleurs groupes seront par ailleurs distingués et recevront un cadeau évoquant Victor Hugo.

Article 6

Le simple fait de participer au concours implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement.

Article 7

Les organisateurs ne sauraient être tenus pour responsables si, par la suite d’un événement de force majeure, le concours devait être annulé, reporté ou modifié, de même que pour toute perte, avarie ou retard dans l’acheminement des travaux des classes. Les réalisations pourront être conservées par les organisateurs. Les participants au concours autorisent les organisateurs à faire connaître leurs noms et leurs travaux.

 

ANNEXE 1

Questionnaire

Le questionnaire est affecté du coefficient 2 ; chacune des dix questions appelle une réponse courte, 5 lignes dactylographiées maximum. La question subsidiaire, qui ne devra pas dépasser 10 lignes dactylographiées, pourra servir à départager des dossiers à égalité.

 Victor Hugo parlementaire

  1. Quels sont les régimes que la France a connus de la naissance de Victor HUGO en 1802 à sa mort en 1885 ?

  2. Qu’est-ce qu’une constitution ? Qui est chargé de son élaboration ? (prendre les exemples de 1848 et 1958).

  3. Quels sont les autres écrivains célèbres du XIXe siècle qui ont eu une action politique ?

  4. Où la dépouille de Victor HUGO repose-t-elle ? Depuis quand ce lieu est-il voué au souvenir des grands hommes ? Citez d’autres personnages illustres qui s’y trouvent.

  5. Le défenseur des grandes causes

  6. Parmi les grandes causes défendues par Victor HUGO (l’exploitation des enfants, l’amélioration de la condition des femmes, la liberté de la presse, l’abolition de la peine de mort, l’abolition de l’esclavage, l’instruction publique et laïque, la paix universelle, le suffrage universel, la misère, les États-Unis d’Europe…), laquelle à votre avis a-t-il fait le plus avancer ?

  7. Laquelle vous semble le plus d’actualité aujourd’hui ?

  8. Le démocrate républicain

  9. Commentez cette phrase de Victor HUGO : " la France gouvernée par une assemblée unique, c’est-à-dire l’océan gouverné par l’ouragan ". Que signifie le mot " bicamérisme " ? Quelles sont les principales raisons d’un tel choix institutionnel ?

  10. Citez dix pays étrangers possédant un parlement bicaméral.

  11. Qu’est-ce que la Commune ? quelle action Victor HUGO a-t-il menée en faveur des communards ? L’amnistie existe-t-elle toujours aujourd’hui ? Qui la prononce ? Quelles en sont les conséquences ? Quelle est la différence entre la grâce et l’amnistie ?

  12. Le visionnaire universaliste

  13. En quoi peut-on dire que Victor HUGO est un précurseur de la construction européenne ? Citez-en d’autres.

Question subsidiaire

La journée du 16 novembre 2002 intervenant au lendemain d’un colloque international sur l’exil, également organisé au Sénat, il vous est proposé de contribuer, comme Victor HUGO, à la définition de l’exil.

 

  • Qu’est-ce que l’exil ?

  • Quelles sont les grandes figures qui ont connu cette situation depuis Victor HUGO ?


ANNEXE 2

Œuvre de création

Cette épreuve est affectée du coefficient 1 ; elle a pour thème :

 " En quoi Victor HUGO est-il toujours actuel ? ".

Ce travail, rédigé en français, pourra prendre différentes formes : saynètes, sketch, compte-rendu, poèmes, discours, dessins, peintures, chants, courts-métrages, nouvelles…

Il pourra partir de la présence de Victor HUGO dans l’environnement familier des élèves. En effet, Hugo, infatigable voyageur, a parcouru 70 départements français, et plusieurs pays européens. Les élèves pourront par exemple rechercher une plaque ou un nom de rue commémorant une visite de Hugo, des traditions locales, des témoignages d’époque ainsi que l’histoire de leur établissement : pourquoi porte-il le nom de Victor Hugo ? depuis quand ?

 

Communiqué de presse du 16 juillet 2002

Résultat du concours Victor HUGO :

14 établissements sélectionnés

Le Sénat s'associe pleinement à la commémoration du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo. Après un hommage solennel en séance publique le 20 février 2002, le déplacement d'une délégation de son Bureau à Jersey et Guernesey, le 26 février 2002, il a lancé en février dernier un concours à l'intention des lycées et collèges portant le nom de Victor Hugo. Ce concours s'appuyait sur une brochure intitulée Victor Hugo, témoin et acteur de son siècle, coéditée par le Sénat et le Centre national de la documentation pédagogique.

Le jury, composé de sénateurs, de représentants du ministère de l'Education nationale et du secrétaire général de la Comédie française s'est réuni au Sénat pour sélectionner les établissements Victor HUGO qui seront invités au palais du Luxembourg le 16 novembre 2002.

11 collèges et 3 lycées ont été retenus :

Collèges : 

1.            Bourges (Cher)

2.            Carmaux (Tarn)

3.            Chauny (Aisne)

4.            Colmar (Haut-Rhin)

5.            Créteil (Val de Marne)

6.            Lugny (Saône-et-Loire)

7.            Lavelanet (Ariège)

8.            Le Donjon (Allier)

9.            Nantes (Loire-Atlantique)

10.          Paris

11.          Tulle (Corrèze)

Lycées : 

1.            Marseille (Bouches-du-Rhône)

2.            Poitiers (Vienne)

3.            Château-Gontier (Mayenne)

 

Le 16 novembre 2002, déclaré journée de la tolérance par l'UNESCO, le Sénat organisera dans son hémicycle une rencontre associant les lauréats du concours, des personnalités emblématiques de la politique, de la littérature, des arts, que le destin aura conduites, à partir de situations extrêmement différentes, à accomplir un chemin parallèle à celui de Victor Hugo, les sénateurs élus de leur département et des acteurs de la Comédie Française.