Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Journées européennes du Patrimoine au Sénat

Découvrez les impressions des premiers visiteurs

Gérard Larcher, Président du SénatAvec ses millions de visiteurs, les Journées Européennes du Patrimoine connaissent chaque année un succès renouvelé qui témoigne de l’intérêt du public pour nos monuments et nos institutions. Je suis donc particulièrement heureux que le Sénat vous ouvre ses portes pendant ces deux journées.

Pour l’assemblée parlementaire que je préside, cette nouvelle édition des JEP est un privilège partagé. Elle sera l’occasion d’aller à la rencontre des Françaises et Français afin qu’ils découvrent l’histoire du Palais du Luxembourg et qu’ils se familiarisent avec le fonctionnement d’un Parlement moderne, ouvert sur la société et tourné vers l’avenir.

Vous pénétrerez dans l’hémicycle du Sénat où siègent 348 sénatrices et sénateurs qui assurent la représentation de tous les territoires de la République française. Élus pour six ans, ils sont chargés de voter les lois de la République, dont ils ont également l’initiative, de contrôler l’action du Gouvernement et d’évaluer les politiques publiques. Ils ont aussi une responsabilité particulière dans la représentation de nos compatriotes établis hors de France.

Ce double héritage politique et patrimonial nous engage. La conservation de ce haut lieu de notre histoire représente un défi quotidien. Il concerne une vingtaine de bâtiments dont les plus importants datent des XVIe et XVIIe siècles, que nous devons doter d’installations techniques performantes pour pouvoir exercer dans les meilleures conditions possibles les missions d’une assemblée parlementaire au service de la démocratie.

La thématique du patrimoine durable, au cœur de ces 39èmes Journées Européennes du Patrimoine, trouve naturellement tout son sens dans notre action. Cet effort favorise la préservation d’un patrimoine au bénéfice des générations futures. Il constitue un trait d’union essentiel face aux enjeux qui se posent à nos sociétés, écologiques et climatiques en premier lieu.

Au-delà de cette démarche de sensibilisation voulue, nous avons tout mis en œuvre pour qu’au cours de votre visite, l’utile puisse être associé à l’agréable, que se combinent l’apprentissage pour les plus grands et le jeu pour les plus jeunes, à travers des expériences sonores à retrouver dans notre audiothèque de podcasts.

Entre secrets d’histoire et joyaux architecturaux, votre déambulation d’une salle à l’autre vous comblera. Je vous invite également à parcourir le Jardin du Luxembourg, l’un des plus beaux de Paris et consacré par les internautes le plus beau jardin d’Europe cette année, dont le Sénat assure la gestion avec une attention toute particulière à des pratiques s’inscrivant dans le développement durable.

Nous vous attendons toutes et tous avec hâte.  

Gérard LARCHER, Président du Sénat








Découvrez l’Histoire du Sénat ainsi que le patrimoine du Palais et du Jardin du Luxembourg en podcasts

Signez le livre d'or électronique

Lors de votre visite, ou de retour à la maison, laissez-nous un commentaire sur votre visite du Sénat en signant le Livre d'or électronique.

During your visit, or once home, leave a comment on your visit to the Senate by signing the electronic Guestbook.

Pratique - Visite du Palais du Luxembourg

Pratique - Visites des serres du Jardin du Luxembourg

Comment venir au Sénat (Palais et Jardin du Luxembourg)

  • Accès libre, aucune réservation n'est possible.
  • Accès :
    • RER ligne B arrêt Luxembourg-Sénat
    • Métro : Mabillon (10), Odéon (4-10) Saint-Sulpice (4)
    • Bus : 21, 38, 58, 84, 89 et 96
    • Parkings : place Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain, rue de l'École de médecine, rue Soufflot
  • Consignes de sécurité pour l'accès au Sénat (en vidéo)
  • Pour plus d'informations : (+33) (0)1 42 34 45 45
 

Le Sénat rénove l'Est du Palais du Luxembourg

 

Construit entre 1615 et 1630 par l’architecte Salomon de Brosse, à l’initiative de la régente Marie de Médicis, le Palais du Luxembourg a évolué, entre sa construction et 1836. Mais, depuis lors, la composition extérieure du Palais n’a plus connu de modifications substantielles.

Les travaux en cours ont pour objet de restaurer les façades et les couvertures de l’Est du Palais.

Ils se dérouleront en deux phases de 2022 à 2024 :

  • la première portera sur les trois pavillons Sud-Est et leurs travées intermédiaires,
  • la seconde sur le bâtiment accueillant l’annexe de la bibliothèque.

Plus de renseignements sur cette rénovation (JPEG - 9 Mo)

 

 

Le Sénat s'engage pour une gestion durable du Jardin du Luxembourg

Une mission de transmission

  • ➢ 3000 arbres de multiples essences
  • ➢ 5000 m² de massifs floraux
  • ➢ Un verger regroupant plus de 500 variétés de poiriers et de pommiers dont certains datent des moines "Chartreux" qui occupaient les lieux au XVIIe siècle
  • ➢ 2 orangeries qui abritent quelques 180 arbres méditerranéens; l'Orangerie Férou est la plus grande de Paris
  • ➢ Des serres d'une superficie de 2000 m² qui abritent une collection exceptionnelle d'orchidées riche de 8000 plantes, confiées au Sénat en 1859, et que l'on peut admirer lors de ces Journées Européennes du Patrimoine
  • ➢ Des cours d'apiculture et d'horticulture ouverts à tous et gratuits sont proposés par le Sénat



La préoccupation écologique est au centre de la gestion du Jardin du Luxembourg

  • ➢ Le Sénat est depuis longtemps attentif à limiter voire à supprimer les produits phytosanitaires.
  • ➢ Depuis les années 1990, le Sénat s'emploie à utiliser des produits biologiques
  • ➢ Les désherbants chimiques ont été bannis depuis les années 2000
  • Le tri sélectif de l'ensemble des déchets a été mis en place
  • ➢ Une valorisation des déchets végétaux est mise en œuvre grâce à une station de compostage
  • ➢ Le Jardin maîtrise ses consommations d'eau grâce à des choix d'essences de plantes peu consommatrices et par le recours à des équipements sobres
  • ➢ Une attention particulière est portée au développement de la "faune auxiliaire" avec l'installation de nichoirs et la création d'abris.

Le tri sélectif au Jardin du Luxembourg

Le Sénat veut permettre à chaque visiteur d’adopter le geste citoyen du tri au sein du Jardin du Luxembourg.

Pour cela, il a installé 16 points d’apport volontaire répartis dans le jardin.

Ces points d’apport volontaire sont regroupés dans des constructions appelées abri bacs , reprenant le code architectural du jardin : toit en zinc, et couleur des chaises du jardin (vert jonc).

En savoir sur le tri sélectif au Jardin du Luxembourg (PDF - 253 Ko)




Logo : Jardin du Luxembourg

 

Et si vous faisiez de cette journée votre quotidien ?