Allez au contenu, Allez à la navigation

Agence française pour les investissements internationaux (AFII)

Rapport d'information de M. Philippe MARINI, fait au nom de la commission des finances n° 453 (2005-2006) - 5 juillet 2006

Le 20 avril 2006, à l'occasion du déplacement d'une délégation du bureau de la commission des finances en Corée du Sud et au Japon, M. Philippe Marini, rapporteur général a effectué, en application de l'article 57 de la loi organique du 1er août 2001 relative aux lois de finances (LOLF), un contrôle sur pièces et sur place du bureau de l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) à Tokyo.

Il s'agissait de se rendre compte des méthodes et des conditions de travail de l'Agence, de la cohérence des objectifs assignés au chef de bureau et à ses collaborateurs avec la LOLF et, si possible, d'obtenir des éclaircissements sur les retombées de la campagne de communication « Image de la France ».

Ce contrôle a fait apparaître que, si le bureau de Tokyo est correctement géré, le mode de fonctionnement de l'AFII soulève d'importantes questions d'organisation en matière de tutelle et d'articulation avec les autres acteurs publics dans le domaine des échanges extérieurs. Il a conduit également à mettre en doute l'efficacité de la campagne d'image.

Plus généralement, la commission des finances s'est interrogée sur la façon dont était actuellement mesurée la « valeur ajoutée » de l'Agence, c'est-à-dire les investissements étrangers en France pour lesquels son action a été déterminante.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique