Allez au contenu, Allez à la navigation

Le Cambodge à l'entrée du 21e siècle

Rapport de groupe interparlementaire d'amitié n° 75 - 10 juillet 2007

Petit pays d'Asie mais héritier du glorieux passé angkorien, le Cambodge a connu une histoire tragique sous le régime des khmers rouges de 1975 à 1979, un génocide qui a détruit son capital humain et placé le Royaume dans un état de forte pauvreté et de dépendance à l'égard de la communauté internationale. Après de longues années d'instabilité politique, le pays semble, à l'entrée du 21ème siècle, enfin en paix avec lui-même. Lors de son déplacement, la délégation du groupe d'amitié a constaté avec satisfaction les progrès du pays, la volonté des cambodgiens d'aller de l'avant, mais elle a aussi noté la nécessité d'enraciner encore davantage la démocratie et le respect des droits de l'homme. Par ailleurs, une meilleure gouvernance, une gestion plus rationnelle et maîtrisée des ressources naturelles du pays, une priorité donnée à l'éducation, à la santé, au capital humain, à l'égard d'une population très jeune et dynamique, sont autant de conditions pour que le pays trouve le chemin du développement économique et social. Enfin, tourné vers l'avenir, le Cambodge ne doit pas oublier son passé et refuser ce qui apparaît comme un indispensable travail de mémoire sur une période très sombre de son histoire. La mise en place du tribunal pénal pour juger les anciens dirigeants khmers rouges y contribuera mais l'entreprise est plus vaste et consiste pour les Cambodgiens à se réapproprier leur passé et à transmettre ce message aux générations futures.

Tous les documents de la rubrique