Allez au contenu, Allez à la navigation

Solidarités Pacifique : la France, un partenaire actif

Rapport de groupe interparlementaire d'amitié n° 80 - 7 février 2008

Le 26 juin 2006, les dix-sept pays réunis, à Paris, pour le deuxième sommet « France-Océanie » ont souhaité renforcer leur coopération multilatérale dans les domaines du développement économique durable, de l'intégration régionale, de la protection de l'environnement et de la stabilité politique.

Cette rencontre a confirmé l'importance particulière que la France attache à cette partie du monde, où elle est présente par ses trois collectivités du Pacifique (la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis et Futuna), elles mêmes engagées dans un processus de rapprochement et d'intégration avec leur environnement régional.

C'est dans ce contexte que le groupe sénatorial France - Vanuatu - Iles du Pacifique dont le champ recouvre très largement celui des participants au sommet de 2006, a effectué, du 23 juillet au 5 août 2007, un voyage d'étude dans le Pacifique Sud, auquel ont participé plusieurs sénateurs, dont ceux de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna.

L'objectif était de faire le point sur la situation au Vanuatu, un an après la signature de l'accord de coopération bilatérale, signé le 26 juin 2006, ainsi que sur la place actuelle de la France dans la région, avec l'atout que constituent ses collectivités d'outre-mer, l'intérêt croissant de l'Union européenne pour cette zone et le nouveau climat des relations franco-australiennes.

De ce déplacement, la délégation retire le constat de l'émergence d'une nouvelle dynamique transpacifique, associant les différents Etats de la région sur des projets communs et destinés à bénéficier à tous, dynamique à laquelle la France non seulement contribue déjà de manière remarquable mais qui lui offre aussi des perspectives considérables pour l'avenir.

Tous les documents de la rubrique