Allez au contenu, Allez à la navigation

La Jordanie : une stabilité géopolitiquement rassurante

Rapport de groupe interparlementaire d'amitié n° 90 - 8 février 2010

Le groupe interparlementaire d'amitié, dont la vocation est de nouer des liens durables avec un pays, peut également favoriser les échanges bilatéraux, qu'ils soient politiques, économiques, industriels ou scientifiques.

Au cours des différents entretiens, qui ont été organisés à l'occasion de cette visite, les personnalités jordaniennes ont tenu à remercier la France pour son soutien à la cause arabe.

De leur côté, les sénateurs français ont souligné l'excellence des relations entre les deux pays et le rôle majeur que la Jordanie jouait dans cette partie du monde grâce, notamment, à la stabilité rassurante que le Roi Abdallah II a su imposer, tant au niveau politique qu'économique.

Les relations entre israéliens et palestiniens, la reconnaissance d'un état palestinien, l'association euro méditerranée, les échanges militaires entre nos deux pays, le droit des femmes, l'avenir énergétique de la Jordanie, le problème d'alimentation, de distribution et de gaspillage d'eau, l'assèchement de la Mer Morte, sont autant de sujets qui ont été abordés au cours des différents entretiens.

Les autorités jordaniennes ont rappelé que la France était devenue le premier investisseur non arabe en Jordanie et, qu'à cet égard, le Roi souhaitait y développer davantage encore la présence industrielle et technologique française.

Dans le cadre du processus de développement économique jordanien engagé à l'initiative du Roi Abdallah II, la délégation sénatoriale s'est rendue également dans la zone stratégique d'Aqaba, située au point tangent de l'Arabie Saoudite, de l'Égypte et d'Israël, site touristique et économique important sur la mer Rouge.

Tous les documents de la rubrique