Allez au contenu, Allez à la navigation

Les îles Eparses, terres d'avenir

Rapport d'information de M. Christian COINTAT, fait au nom de la commission des lois n° 299 (2009-2010) - 17 février 2010

Les cinq îles Eparses (Les Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India et Europa, situées dans le Canal du Mozambique, et Tromelin, isolée à l'est de Madagascar), constituent le cinquième district des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Elles accueillent régulièrement des garnisons militaires et des scientifiques.

Le groupe d'études sur l'Arctique, l'Antarctique et les Terres australes, a souhaité faire connaître les atouts et enjeux de ces îles, en leur consacrant un colloque, organisé le 5 octobre 2009, en étroite association avec l'administration des TAAF.

Ce colloque a permis de mesurer les multiples atouts de ces terres exceptionnelles, et d'évoquer des pistes de travail afin de valoriser leur situation géographique et d'oeuvrer à la protection de leur fragile écosystème.

Ces îles présentent un intérêt stratégique pour la coopération régionale dans l'Océan Indien et pour la gestion des ressources halieutiques.

Les participants ont ainsi souligné la richesse des îles Eparses, véritables réserves naturelles, qui doivent demeurer des espaces protégés et des sanctuaires de biodiversité. Elles constituent en effet des laboratoires pour l'étude des sciences de la vie et de l'univers, et la météorologie. Comme l'ensemble des terres australes françaises, elles offrent un lieu d'observation, qui doit être ouvert à l'ensemble des chercheurs souhaitant faire progresser la connaissance de notre planète.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique