Allez au contenu, Allez à la navigation

Mariages forcés, crimes dits d'honneur (actes du colloque du 8 mars 2010)

Rapport d'information de Mme Michèle ANDRÉ, fait au nom de la délégation aux droits des femmes n° 408 (2009-2010) - 16 avril 2010

Mariages forcés, crimes dits d'honneur : deux formes extrêmes de violences envers les femmes dont on serait tenté de dire qu'elles sont d'un autre âge, si elles n'étaient pas aujourd'hui si répandues dans certaines parties du monde, et présentes en Europe, y compris sur le territoire français.

Malgré l'horreur et la gêne qu'elles inspirent - ou peut-être précisément à cause d'elles - elles sont parmi les dernières à sortir de l'ombre dans laquelle on a voulu maintenir, pendant des générations, les violences envers les femmes.

La lutte contre les violences envers les femmes ayant été érigée en « grande cause nationale pour 2010 » par le Gouvernement, la délégation aux droits des femmes du Sénat a souhaité dénoncer ces formes de violences particulièrement insupportables en leur consacrant un colloque.

Organisé le 8 mars 2010, à l'occasion de la journée internationale de la femme, celui-ci a permis à des chercheurs, à des responsables associatifs, aux représentants du ministère de la justice et du ministère des affaires étrangères, ainsi qu'à des personnalités étrangères engagées dans la lutte en faveur du droit des femmes, de confronter leurs points de vue sur la réalité de ces pratiques, et d'engager, avec les membres de la délégation, un dialogue sur les moyens de les contrer, et d'apporter un soutien à ceux et à celles qui en sont les victimes.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des interventions en vidéos

sur le site du Sénat :

http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video4284.html

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique