Allez au contenu, Allez à la navigation

Les CREPS dans la tourmente de la RGPP

Rapport d'information de M. Jean-Jacques LOZACH, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 184 (2010-2011) - 15 décembre 2010

Alors que la révision générale des politiques publiques (RGPP) a entraîné une réforme sans précédent des centres régionaux d'éducation populaire et de sport (CREPS), la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, a souhaité confier à M. Jean-Jacques Lozach, rapporteur pour avis des crédits de la jeunesse et de la vie associative, une mission sur l'avenir de ces établissements.

L'objet de cette mission était de faire une analyse précise et prospective de la réforme des CREPS.

En effet, ces établissements publics sont solidement ancrés dans l'histoire du sport, mais plus largement dans la vie associative et l'éducation populaire de notre pays. Ils jouent un rôle essentiel dans l'affirmation du modèle sportif français, notamment en matière de formation et d'entraînement. Or leur remise en question a été à la fois rapide et radicale.

Votre rapporteur s'est donc interrogé sur les raisons, jamais vraiment explicitées, de cette mutation qui leur est imposée, ainsi que sur les conditions d'application de la réforme et ses conséquences pour l'ensemble des acteurs concernés.

Quel est le coeur de métier des futurs « centres de ressources, d'expertise, et de performance sportives » ? Quel sera leur mode de financement ? Comment envisager une nouvelle gouvernance de ces établissements ?

Autant de questions auxquelles ce rapport tente d'apporter des réponses.

Tous les documents de la rubrique