Allez au contenu, Allez à la navigation

Perturbateurs endocriniens, le temps de la précaution

Rapport de M. Gilbert BARBIER, fait au nom de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques n° 765 (2010-2011) - 12 juillet 2011

L'augmentation de l'incidence de certains cancers hormono-dépendants (sein, prostate) et les craintes sur la fertilité humaine en raison d'une baisse de la qualité du sperme et d'une hausse des malformations génitales masculines et du cancer du testicule, suscitent d'importants débats. Quelles en sont les causes ? Le mode de vie occidental peut-il être une explication ?

Les substances qualifiées de « perturbateurs endocriniens » sont fortement soupçonnées de jouer un rôle important. Mais qu'en est-il vraiment ?

Que savons-nous de ces perturbateurs endocriniens ? Quel est leur impact sur l'environnement et la santé humaine ?

A partir des données scientifiques disponibles, comment peut-on gérer ce risque aussi bien au niveau français qu'européen ?

Tous les documents de la rubrique