Allez au contenu, Allez à la navigation

Donner aux RASED les moyens de leurs missions

Rapport d'information de MM. Thierry FOUCAUD et Claude HAUT, fait au nom de la commission des finances n° 737 (2012-2013) - 10 juillet 2013

Dans le cadre de leur mission de contrôle budgétaire sur les réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED), Thierry Foucaud et Claude Haut, rapporteurs spéciaux, ont montré que les suppressions d'un tiers des postes de RASED entre 2008 et 2012 ont gravement affaibli un dispositif pourtant indispensable à la réussite éducative de tous les élèves. Il convient ainsi de réaffirmer la priorité à accorder aux RASED.

Les enseignants spécialisés et les psychologues scolaires intervenant dans le cadre des RASED doivent également disposer de meilleures conditions de travail : les aides personnalisées, mises en place en 2008, ne doivent pas être prises en charge par les RASED. La réflexion en cours sur un aménagement du régime des RASED requiert de consolider le cadre juridique et les attributions de leurs interventions. Il est nécessaire qu'ils soient pleinement intégrés au sein de la communauté éducative, où les obligations de service doivent identifier un temps de concertation avec les professeurs des écoles. Par ailleurs, les RASED ont vocation à s'inscrire dans des pôles spécialisés dédiés à la prévention et à la réussite à l'école, en relation étroite avec les parents et l'ensemble des acteurs sociaux et médico sociaux.

L'ambition pour les RASED contribuera à traduire notre volonté collective de faire de la réussite éducative pour tous un vecteur indispensable de la refondation de l'école. Elle pourra ainsi redonner confiance dans les vertus de l'éducation pour réduire les inégalités sociales, aux élèves, aux parents, aux enseignants et à tous ceux qui sont attachés aux valeurs de la République.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique