Allez au contenu, Allez à la navigation

Le pilier militaire de la sécurité civile : l'exemple de l'unité d'intervention et d'instruction de la sécurité civile n° 7 (UIISC 7)

Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 702 (2013-2014) - 9 juillet 2014

UIISC 7. Derrière cet acronyme sibyllin se trouve l'une des trois formations militaires de la sécurité civile placées pour emploi auprès du ministre de l'intérieur. Comme ses deux homologues, l'unité d'intervention et d'instruction de la sécurité civile numéro 7 dépend de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises et son budget est arrêté dans l'enveloppe prévue au titre du programme Sécurité civile de la mission Sécurités.

Les UIISC représentent un pilier essentiel de notre modèle de protection et de défense des populations civiles et de l'environnement. Leur format comme leurs capacités opérationnelles les amènent à intervenir sur tous les théâtres où les forces civiles de la sécurité civile ont besoin d'appui, de soutien et de renfort. Les délais très rapides de mise en route de ces unités bien formées et entraînées autorisent en outre un engagement au-delà même de nos frontières afin de répondre à des situations d'urgence où la solidarité internationale doit s'exprimer.

L'étude de l'UIISC 7 permet d'éclairer les enjeux actuels de ces unités. Confrontée à une activité soutenue, les performances de cette unité se révèlent satisfaisantes. Elles sont d'autant plus remarquables qu'elles sont obtenues sous un budget particulièrement contraint. À la baisse des effectifs et aux difficultés de fidélisation des personnels s'ajoutent une réduction des crédits de fonctionnement et d'investissement.

À l'heure où tous les services de l'État sont appelés à faire des efforts d'adaptation et à trouver des économies pour contribuer au rétablissement des comptes publics, il serait certes incongru que les UIISC fassent exception à la règle. Pour autant, il est nécessaire de bien avoir à l'esprit que la sécurité, a fortiori la sécurité civile, a un coût. Le haut niveau d'efficacité et le maintien en condition opérationnelle de ces unités ne va pas sans une dépense incompressible.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique